Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Dimanche 24 Juin 2018

Transport aérien, la valse des têtes a commencé en France



Les années 2017 et 2018 auront vu un vrai bouleversement des dirigeants du transport aérien français à tel point qu’à la fin de cette année, près de la moitié des Présidents auront changé. Faisons une petite revue de détails.



Air France/KLM

A tout seigneur, tout honneur : à la surprise générale, Jean-Marc Janaillac a rendu son tablier, alors d’ailleurs que personne ne le souhaitait, suite au rejet par le personnel des termes du pseudo référendum qu’il a proposé afin de sortir de l’interminable conflit social non seulement avec les pilotes, mais également avec une partie importante du personnel au sol. Le conflit était hélas prévisible tant les analyses étaient différentes entre la direction et les salariés.

Nous avions eu l’occasion de signaler dès la publication des comptes de 2017, lesquels montraient pour la première fois un résultat opérationnel sensiblement positif, que cela pouvait constituer l’étincelle qui allumerait le conflit. Les salariés et les pilotes en premier voulant distribuer le résultat alors que la direction y voyait le moyen de se désendetter et de préparer l’avenir. Il est fort dommage que l’issue de ce conflit, certes encore momentanée, se soit traduite par le départ du dirigeant.

Un nouveau PDG va être nommé par le conseil d’administration. Souhaitons que l’État ne se mêle pas trop de cela. Qui qu’il soit, il n’aura pas la tâche facile, car il faudra bien retrouver un dialogue social apaisé, sans pour autant que l’entreprise ait le moyen de donner satisfaction aux revendications.

Aéroports de Paris ou le Groupe ADP

Rien n’est encore tranché, mais le gouvernement se dirige tout droit vers une privatisation de l’entreprise ou plus exactement vers la mise en vente des 51% d’actions qu’il détient. L’affaire devrait être terminée d’ici un an au plus tard. Se pose alors la question du maintien de l’actuel Président du Groupe. Nommé par l’Etat, sera-t-il retenu par un autre actionnaire majoritaire ?

La question est d’autant plus d’actualité qu’Augustin de Romanet est avant tout un dirigeant à profil financier, ce qui a eu des effets très bénéfiques quant à la valorisation de son entreprise. Son nom est prononcé d’ailleurs pour la direction de l’Europlace, si on en croît les échos de l’hebdomadaire « Challenges ». Il est d’ailleurs possible que les deux postes puissent être cumulés, mais personne ne doute de l’intérêt du patron d’Aéroport de Paris pour les questions financières.

Air Caraïbes

Marc Rochet a passé la main, ce printemps, à Patrick Malval avec lequel il a de proches relations depuis très longtemps. Il est resté le patron du secteur aérien du Groupe Dubreuil. Son nom est prononcé avec quelque insistance pour la présidence d’Air France/KLM, mais il n’est pas certain qu’il veuille être candidat à un poste où il y a plus de coups à prendre que de satisfactions à recevoir.

Il reste qu’il est sans doute le meilleur connaisseur du transport aérien, au moins en France et qu’il n’a jamais perdu d’argent dans les diverses compagnies aériennes qu’il a dirigé. Mais à son âge, 67 ans, il aspire peut-être à un peu plus de calme, encore que ses allers-retours fréquents sur les longs courriers du Groupe Dubreuil ne semblent pas affecter son activité.


Aigle Azur

Franz Yvelin a pris la présidence de la compagnie en août 2017 mais l’actionnariat a vraiment évolué le 16 novembre 2017 lorsque le Weaving Group, autrement dit la famille Idjerouidène, a vendu ses parts à David Neeleman le créateur de plusieurs compagnies sur le continent américain : Morris Air, WestJet, JetBlue et Azul.

Ce dernier a pris la nationalité chypriote ce qui l’autorise à contrôler une compagnie européenne, en l’occurrence Aigle Azur. Aucun doute que le tandem Neeleman – Yvelin fera évoluer la compagnie vers le long courrier. D’ailleurs 3 A 330 entrent dans la flotte et ce n’est sans doute qu’un début

XL Airways – La Compagnie

Par un tour de passe-passe assez remarquable, XL Airways qui a été racheté par les actionnaires de La Compagnie, trouve le nouveau groupe dirigé par Laurent Magnin le PDG du transporteur racheté. L’affaire s’est traitée en décembre 2016. En fait La Compagnie appartient à Dreamjet Participations qui a été fondé par… Franz Yvelin. Ainsi, grâce à La Compagnie, XL Airways a pu mettre un pied sérieux à Orly ce dont il aura sans doute bien besoin dans le futur.

En fait les grandes manœuvres ont débuté en 2017 mais c’est en 2018 que l’on va en sentir tous les effets. Elles ne sont sans doute pas finies. Elles seront très influencées par le devenir de Norwegian. Si comme cela s’avère probable, elle est vendue soit au groupe IAG soit au groupe Lufthansa, cela bouleversera l’équilibre que le transport aérien européen connait depuis plusieurs années.

Jean-Louis BAROUX


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.