« Tribune Libre » à Eric Audoin, American Express Voyage d’Affaires

Nouvelle tribune Libre confiée ce matin à Eric Audoin, le patron France d'American Express Voyage d'Affaires. Il répond à une question que se posent certaines entreprises : "A quoi sert une agence de voyages ?".

On m’a récemment interrogé sur le postulat suivant « Certaines entreprises affirment se passer des services d’une agence de voyages, 80% de leurs déplacements étant constitués de « trajets simples». Fort de ce constat, est-il vraiment pertinent pour une entreprise de faire appel à une agence de voyages ?
A première vue, la question peut sembler légitime. Mais essayons d’y répondre le plus objectivement en étant conscient des enjeux auxquels les entreprises sont confrontées aujourd’hui et en tentant de déterminer le rôle que la TMC peut ou doit jouer à leurs côtés.

1er enjeu, la globalisation. On voyage de plus en plus et les entreprises cherchent à homogénéiser leur PVE dans chacune des régions où elles-mêmes, leurs fournisseurs ou clients sont implantés. A date et sous l’effet de la consolidation, 3 entreprises sur 4 homogénéisent leurs accords fournisseurs au niveau mondial. Une stratégie d’envergure pour laquelle l’agence est sollicitée en amont pour son rôle de Conseil quand elle n’est pas directement mandatée par l’entreprise pour négocier en direct.

2ème point – Avec la sortie de crise, visibilité et reporting n’ont jamais été aussi cruciaux pour les entreprises qui découvrent régulièrement de nouveaux produits, de nouveaux tarifs et business modèles, voire de nouveaux types de frais (ancillary fees). Alors qu’elle est au cœur des relations clients-fournisseurs, qui est en meilleure position que la TMC pour permettre aux entreprises de coordonner les achats et de consolider les dépenses, de les conseiller ensuite pour procéder aux bons arbitrages et obtenir le meilleur retour sur investissement ?

3ème enjeu, le Conseil – ces dernières années nos métiers ont beaucoup évolué et l’agence est devenue une Travel Management Company. Ainsi, quelque soit leur taille, les entreprises attendent désormais de leur partenaire un accompagnement plus large sur l’ensemble de la stratégie voyage. Concrètement ? Nous l’évoquions il y a un instant, je pense aux négociations fournisseurs que nous menons en amont, à la recherche de nouvelles sources d’optimisation des coûts mais également aux recommandations que les entreprises sollicitent quant aux choix des outils, à leur intégration dans les systèmes informatiques existants, aux nouveaux terminaux pour le voyageur ou aux alternatives telles que la téléprésence et à toute l’approche prospective sur un secteur donné, aux comparaisons que nous pouvons effectuer entre entreprises de taille similaire et aux meilleures pratiques que nous pouvons partager avec nos clients.

Autre problématique au cœur de l’actualité, la sécurité. Avec la recrudescence des incidents climatiques ou terroristes, la TMC se doit d’accompagner les entreprises et de les alerter sur la responsabilité légale de leurs dirigeants de pouvoir localiser à tout moment leurs collaborateurs. Même philosophie pour les enjeux environnementaux de demain, qui, avec la déclaration de l’empreinte carbone, deviendront également une obligation légale.

Toutes ces nouvelles attentes des entreprises contribuent à une saine émulation de notre secteur et nous sommes heureux d’apporter chaque jour notre pierre à l’édifice pour relever de nouveaux défis et accompagner au mieux nos clients dans un environnement qui peut paraître complexe.
Mais face à tous ces enjeux et à cette complexité d’acteurs, d’outils, d’alternatives, de réglementations, …et à la demande croissante de déplacements des entreprises, la TMC occupe une place déterminante. Plus qu’un partenaire de l’entreprise, elle est une véritable tour de contrôle des différents acteurs de la politique voyages des entreprises. On la sollicite de plus en plus aujourd’hui pour son expertise, son rôle d’éducation et de Conseil et pour toutes ces raisons, je reste persuadé que la TMC a aujourd’hui plus que jamais, toute sa légitimité et sa place auprès des entreprises

Eric Audoin
VP Directeur General American Express Voyages d'Affaires France