UberPop interdit à Francfort

Après Berlin au mois d’août, la justice de Francfort a décidé d’empêcher le service de covoiturage UberPop d’exercer ses activités. La Haute cour régionale de justice affirme vouloir ainsi protéger la sécurité des consommateurs, estimant que les chauffeurs n’ont pas les qualifications nécessaires pour transporter des passagers payants. La justice allemande a jugé en référé […]

Après Berlin au mois d’août, la justice de Francfort a décidé d’empêcher le service de covoiturage UberPop d’exercer ses activités. La Haute cour régionale de justice affirme vouloir ainsi protéger la sécurité des consommateurs, estimant que les chauffeurs n'ont pas les qualifications nécessaires pour transporter des passagers payants. La justice allemande a jugé en référé à la demande d'un groupement de taxis qui considèrent que le service leur fait une concurrence déloyale. Sa décision est valable sur tout le territoire allemand.