Un bon premier trimestre pour l’aéroport de Bordeaux

L’Aéroport de Bordeaux a fait un bond de 10,7% en trafic de passagers au 1er trimestre en accueillant 1.181 000 clients lors du 1er trimestre 2017. Le trafic de mars affiche pour sa part une progression de 13,1%.

L'aéroport de Bordeaux a vu ses vols internationaux progresser de 19,7% en mars. Les hubs attirent toujours les voyageurs. En tête des croissances : Madrid (+57,9%) desservie par Iberia et sa filiale low-cost Iberia Express. Elle est suivie de Lisbonne (+55,6%), Amsterdam (+8,3%) et Paris Charles-de-Gaulle (+4%).

Les autres dessertes sont également en croissance. Barcelone et Venise affichent les plus belles hausses du mois avec, respectivement, +130% et 150% par rapport à mars 2016. L’ensemble des destinations européennes sont au beau fixe. Bruxelles +77%, Londres Stansted +60%, Édimbourg +33% enregistrent les plus fortes progressions. Berlin atteint 4.200 passagers mensuels et Bristol, pour sa 1ère année d’opération en saison en hiver, 2.300.

Malgré les grèves, le trafic domestique affiche une hausse de +8,9%. Il profite d’une bonne progression enregistrée sur les lignes transversales : Marseille +29,5%, Strasbourg +19,3%, Lyon +13,8%, Nice+10,6%. Paris Orly, première ligne de l’Aéroport de Bordeaux affiche +6,3% avec des taux de remplissage exceptionnels.

Sur les 3 mois, le trafic des compagnies low-cost poursuit son ascension avec +26,7% (et +27,3% uniquement sur mars 2017), totalisant 470.000 voyageurs. Notons que 121.000 clients ont été transportés par easyJet qui confirme ainsi sa forte croissance avec +27,4%. Volotea, avec 11.200 passagers mensuels, affiche +41,8% de croissance.

Le directoire confirmé
Le Conseil de surveillance de l'Aéroport de Bordeaux Mérignac, présidé par Geneviève Chaux Debry, a renouvelé à l’unanimité, pour une durée de cinq ans, le Directoire de l’entreprise.

Ainsi, le Directoire de l’Aéroport de Bordeaux, composé de Pascal Personne, Président, Thierry Couloumiès, directeur Administratif, finances et ressources humaines, Jean-Luc Poiroux, directeur du Développement Commercial, et Stéphane Teulé-Gay, directeur des Opérations techniques, aura en charge la destinée de la plate-forme pour les cinq prochaines années.