Un ex de la DGAC réplique à Elisabeth Borne

La ministre des transports, Elisabeth Borne déclarait récemment que le "TGV était naturellement plus cher que l’avion" en raison du financement des infrastructures. Une déclaration surprenante dans la mesure où la ministre laisse entendre que l’avion ne supporterait pas le coût des infrastructures. Et l’ancien Directeur général de l’Aviation Civile Claude Abraham prend la plume […]

La ministre des transports, Elisabeth Borne déclarait récemment que le "TGV était naturellement plus cher que l'avion" en raison du financement des infrastructures. Une déclaration surprenante dans la mesure où la ministre laisse entendre que l'avion ne supporterait pas le coût des infrastructures. Et l'ancien Directeur général de l'Aviation Civile Claude Abraham prend la plume dans La Tribune pour lui répondre. Il explique qu'au contraire, le transport aérien est assujetti à une taxation que n'a pas à supporter le train. Et semble pour le moins agacé, soulignant que "le transport aérien est une activité trop aisément taxable". Les voyageurs d'affaires en paient le prix tous les jours !