Un pilote long courrier explique pourquoi il fait grève

Même quand il faut se débrouiller pour partir vaille que vaille en voyage d'affaires, on peut entendre les raisons qui poussent les gens à provoquer ces perturbations. En l'occurrence, c'est le blog zepiaf d'un pilote qui relaie la tribune d'un commandant de bord de long-courrier. Un point de vue intéressant en tous cas.

Le pilote long courrier n'y va pas par 4 chemins : «Si nous perdons ce conflit, nous, vieux dinosaures, nous en irons progressivement, derniers détenteurs d’un vrai statut de salarié de droit français. Les autres pilotes français iront voler ailleurs, car on a besoin de pilotes partout… Ils ne gagneront pas beaucoup moins et même, pour certains feront de meilleures carrières. C’est un beau métier, que l’on décolle de HGK ou de Paris… Mais en France, il ne restera rien de l’aéronautique, que les chambres de commerce et Transavia Europe, sans aucun employé français…»

Tout son propos sur l'enjeu de la grève est à retrouver sur ce blog