VTC, la FFTPR ne participe pas à la réunion ministérielle de ce jour

La FFTPR - Fédération Française des Transports de Personne sur Réservation - a été conviée à la réunion organisée ce lundi 19 décembre par Alain Vidalies, le secrétaire d'Etat chargé des Transports, mais fait savoir qu’elle ne se rendra pas à ce rendez-vous. La raison est simple: "Elle ne souhaite pas interférer dans les discussions qui opposent Uber et les chauffeurs, ce qui risquerait de les compliquer".

Cette réunion a pour objectif de réussir à trouver une issue favorable à la crise qui oppose les chauffeurs et la plateforme Uber et de fait ne concerne pas directement la majorité des plateformes françaises.

La FFTPR fait savoir qu’elle "appuie bien évidemment la démarche du gouvernement, qui doit permettre d'abord d'éviter les violences qu’elle condamne clairement, mais aussi de favoriser un dialogue serein et constructif avec les chauffeurs".

Pour Yves Weisselberger, président de la FFTPR, "Le bon moyen de sortir par le haut serait que le ministère encourage la prospérité du secteur, dans l'intérêt commun des chauffeurs et des plateformes. Les discussions avec les chauffeurs sont permanentes chez chacun de nos adhérents ; elles le seront toujours demain, et même plus encore si nécessaire".