VTC : les raisons de la désillusion d’une partie des chauffeurs

Manifestations, blocages, depuis vendredi les chauffeurs de VTC se font entendre, non pas contre les taxis mais contre les plateformes qui les emploient. Au fait, pourquoi ?

Pour ceux qui l'ignoreraient encore, de très nombreux chauffeurs sont des indépendants qui ont bien du mal à joindre les deux bouts. Les Echos ont mené l'enquête et souligne que "Le projet initial vanté par Uber et ses homologues français (devenir son propre patron, au volant d'une berline de luxe) a engendré de sévères désillusions". Une précision des Echos : "Uber concentre les mécontentements, mais les organisations de chauffeurs n'ont guère une meilleure opinion des autres plates-formes".