Voyageurs d’affaires, où en êtes vous de vos vaccins?

La Semaine de la vaccination s’est ouverte ce mardi 22 avril, sous le thème « la mise à jour des vaccins ». L’occasion de faire le point sur les vaccins obligatoires et les dates à respecter. Au-delà des DTP (Diphtérie, tétanos et Polio) valables pour chacun, les voyageurs d’affaires doivent être particulièrement vigilants sur leur carnet de santé. Même si, l’âge aidant, ils l’ont perdu !

Lancée en 2005 par l'OMS (organisation mondiale de la santé) dans plus de 200 pays, la Semaine européenne de la vaccination est l'occasion de rappeler que les vaccins permettent de lutter contre un grand nombre de maladie infectieuses. Ils protègent individuellement mais aussi collectivement en réduisent le risque de propagation des maladies.

En France métropolitaine, seuls deux vaccins sont obligatoires : celui contre la diphtérie et le tétanos, et celui contre la poliomyélite. Mais les voyageurs d’affaires qui circulent en dehors de l’Europe peuvent avoir à se prémunir contre certaines maladies inconnues en France ou qui en ont disparues, mais qui perdurent dans de nombreux pays en voie de développement.

A priori les SBT rappellent les obligations en vigueur selon les pays. Il est également possible de se renseigner par destination sur l’onglet Santé de chaque pays sur le site des conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay, sur le site du ministère de la santé ou encore via le Guide Voyage et Santé d’Air France.

La plupart du temps les voyageurs d’affaires sont vaccinés contre la fièvre jaune, vaccin obligatoire en Guyane par exemple. La maladie, transmise par les moustiques, est endémique dans certaines zones tropicales d’Afrique et d’Amérique centrale et australe. Le vaccin de la fièvre jaune (ou vaccin amaril) se fait en une injection, à effectuer obligatoirement au moins 10 jours avant le départ. La protection est efficace pendant 10 ans.
Le nombre des épidémies a augmenté depuis le début des années 80 et même si vous ne courez pas la jungle ou les forêts tropicales pour votre travail, vous devrez présenter votre passeport de vaccination à l’entrée dans certains pays (voir la carte ci-dessus). Selon vos activités et les pays fréquentés, il peut être également utile de vous faire vacciner contre : hépatite A, hépatite B, la typhoïde, la rage, l’encéphalite japonaise et contre le choléra. Une vaccination spécifique contre certaines infections à méningocoque (A, C, Y, W135) est par exemple exigée à l’entrée en Arabie saoudite pour les pèlerins se rendant à La Mecque. Elle est utile également pour les voyageurs en Afrique à certaines saisons.
Toutes ces vaccinations particulières se font dans centres agréés et lorsqu’elles sont obligatoires, doivent être mentionnées sur un carnet international de vaccination (jaune).

Liste des centres de vaccination habilités en France à effectuer la vaccination anti-amarile et à délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune (mars 2014)
• Mention spéciale, à Paris, pour le Centre de Vaccinations internationales dit centre Air France, situé au 148 rue de l’Université (75007). Il dispose d’un mode d’emploi efficace et permet de faire le point avant une expatriation temporaire ou définitive.
  • Accueil sans rendez-vous
- du lundi au vendredi de 8h45 à 18h
- le jeudi jusqu'à 20h
- le samedi de 8h45 à 16h
  • Sur rendez-vous :
- du lundi au vendredi de 9h15 à 17h
Pour en savoir plus :

• Pour noter dans le détail le calendrier des vaccinations en général, le site du ministère de la santé, rubrique «Les dossiers», puis «la santé de A à Z», lettre «V» puis «Vaccinations».

• Recommandations sanitaires pour les voyageurs, ci dessous le dernier bulletin disponible de l’Institut de Veille sanitaire (2013)
A savoir, du côté des vaccinations "classiques": le calendrier a été nettement allégé! Le recul est maintenant suffisant pour être certains que des rappels à 25 ans, 45 ans et 65 ans (puis tous les 10 ans après 65 ans) permettent d'acquérir une bonne protection contre la diphtérie, la polio et autres maladies pour lesquelles les français sont généralement vaccinés. On associe aussi la coqueluche à l'un de ces rappels pour se protéger et protéger les nourrissons de l'entourage personnel ou professionnel. Renseignez vous auprès de votre généraliste, vous éviterez peut être la piqûre!

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et la lire confortablement.