Melia Hotels : la blockchain pour compenser les émissions carbone

Le groupe Melia Hotels International annonce être la première société hôtelière au monde à utiliser la blockchain pour compenser ses émissions de carbone grâce à un partenariat avec la start-up espagnole Climatetrade.

- Publicité -

Climatetrade utilise la blockchain afin de permettre aux entreprises de compenser en ligne leurs émissions de gaz à effet de serre « de manière très simple et directe« . Cette technologie permet aux entreprises d’éviter les intermédiaires dans les systèmes de compensation et de s’assurer que les fonds parviennent à des projets durables certifiés qui luttent contre le changement climatique, préservent les écosystèmes et aident à préserver la biodiversité.

A partir du premier trimestre 2020, les membres de MeliaRewards (le programme de fidélité du groupe) pourront échanger des points contre des crédits carbone certifiés VCS (Verified Carbon Standard) et les utiliser pour soutenir un certain nombre de projets durables.

Melia affirme que cela fait d’elle la première entreprise hôtelière à offrir aux membres du programme de fidélisation la possibilité d’acquérir des crédits carbone.

Le groupe Melia Hotels est présent dans une quarantaine de pays avec plus de 350 établissements.