Baromètre Mondial Assistance – Déplacements Pros du voyage d’affaires – Mars 2011

Mars est traditionnellement un mois fort pour les voyages d'affaires, ce que confirme notre nouveau Baromètre. Si la reprise est bien engagée, nos voyageurs constatent toujours la place importante des déplacements professionnels de très courte et courte durée. Une tendance lourde en Europe, qui est confortée par la montée en puissance des low cost. Y compris Ryanair, qui se retrouvent aujourd’hui au programme aérien des PME/PMI, principalement en province.

Baromètre Mondial Assistance – Déplacements Pros du voyage d’affaires – février 2011

"Voyager est de plus en plus fatigant", commente Alain Joyet qui analyse les pressions économiques des entreprises sur celles et ceux qui sont en charge de les représenter. "Nous constatons une réelle montée en puissance des voyages d'un jour, voyages courts liés à nos fortes relations commerciales avec nos voisins européens et réalisés en un temps record pour réaliser des économies".

Baromètre Mondial Assistance/Déplacements Pros octobre 2010 : l’attentisme

Repoussé pour permettre de prendre en compte les différents mouvements sociaux qui se sont déroulés en France en octobre et novembre 2010, le Baromètre Mondial Assistance - Déplacements Pros révèle qu'après une très nette reprise, entre mai et septembre 2010, octobre-novembre marque le pas. Les différentes crises traversées par le transport aérien, la pénurie de carburant puis les intempéries ont provoqué le report de nombreux déplacements professionnels, provoquant un attentisme attentisme fermement souligné par les acheteurs "voyages". Cette fin d'année ne restera donc pas dans les annales du voyage d'affaires comme une période de référence, alors que traditionnellement, le dernier trimestre est considéré comme essentiel pour les déplacements professionnels. « Nous avons constaté que si la volonté de voyager était présente au sein des entreprises, ce sont principalement les moyens qui ont fait défaut », explique Alain Joyet, notre sociologue d'entreprise, qui remarque cependant que la reprise annoncée pour novembre a bien eu lieu. Mais modestement.

Baromètre mensuel Mondial Assistance & Deplacements Pros

Tous les indicateurs sont au vert même si l’on se doit de constater que l’avenir n’est pas aussi rose que ne veulent bien le dire les fournisseurs. Pour nos acheteurs, septembre est fortement teinté d’optimisme. Et les indicateurs ne manquent pas : reprise des voyages, retour en classe « avant » pour certaines entreprises et mise en place de quelques politiques dérogatoires, il n’en faut pas plus pour redonner le sourire aux voyageurs. «Malgré l’optimisme, on voit bien que le marché reste encore prudent et qu’il ne retrouve pas encore les niveaux de 2007, juste avant la crise. Nous en sommes loin», commente Alain Joyet, notre sociologue d’entreprise en charge des commentaires du Baromètre. «Il me semble difficile de voir dans les résultats de septembre un optimisme débridé. Mais on sent bien qu’il y a une reprise, associée encore à une réelle prudence des entreprises qui ne veulent pas balayer d’un revers de manche les contraintes qu’elles ont imposées».

Baromètre 2010 Mondial Assistance – DeplacementsPros : optimisme et contrainte, deux mots clés

Le Baromètre 2010 constate un net optimisme pour les mois à venir : 24 % des personnes interrogées considèrent que la crise est quasiment finie et 56 % affirment qu'elle est stabilisée et qu'ils en voient le bout. Seuls 10 % de pessimistes estiment que "les marchés n'ont pas retrouvé les niveaux d'avant la crise et qu'ils restent attentifs à leur budget voyage". Pour autant, les voyageurs constatent une baisse de qualité des voyages et une forte augmentation des contraintes.

Le baromètre Mondial Assistance/DeplacementsPros d’Avril 2010 : « La crise du nuage volcanique ne permet...

"Sans la crise du nuage volcanique, Avril aurait pu être un très bon mois en matière de déplacements professionnels", explique Alain Joyet, notre sociologue d'entreprise spécialisé dans le voyage. Et de fait, l'analyse qu'il fournit pour le Baromètre est en demie teinte. Interruption des déplacements pendant cinq jours, prudence de mise ensuite, pour éviter les blocages. Une incertitude qui a fait reporter les voyages en mai.

Le baromètre mensuel Mondial Assistance & DeplacementsPros de Mars 2010

En raison des événements que nous avons connus ces dix derniers jours, nous avons pris la décision de reporter d'une semaine la réalisation de notre Baromètre. Voici donc les résultats de mars 2010. Pour Alain Joyet, "La période est nettement plus optimiste que février dernier même si, à première vue, les Travel Managers et chargés de voyage restent prudents. La crise n'est pas finie et pourrait bien revenir, tel un boomerang, en juin ou septembre. Globalement pourtant, les indicateurs du voyage repassent lentement à l'orange avant, peut être, de connaître à nouveau le "vert des affaires". Principal constat de ce mois de mars : la reprise est nette en termes de budgets. Une situation nouvelle depuis septembre 2009 même si, pour notre spécialiste, "Il ne faut pas se réjouir trop vite d'une situation qui est loin d'être stabilisée". Et le sera d’autant moins que le mois d’avril a été fortement perturbé.

Baromètre Mondial Assistance – DeplacementsPros.com – Mars 2010

Madame, Monsieur, J'ai le plaisir de...

Baromètre Mondial Assistance & Déplacements Pros pour février 2010 : le bout du tunnel...

Le Baromètre de février 2010 chasse le pessimisme constaté en janvier dernier. Comme l'explique notre sociologue, la notion de ressenti ou de sentiment global reste assez floue dans l'esprit du panel. Il suffit d'un rayon de soleil dans le volume d'activité de son entreprise pour que l'approche économique soit sensiblement différente d'un mois sur l'autre. Il n'est pas inintéressant de constater que ce deuxième Baromètre, plus optimiste que nous ne l'imaginions, colle assez bien aux premières enquêtes publiées par les cabinets d'études spécialisées. Mais il nous faut rester prudent : février est souvent le mois de la reprise pleine et entière de l’activité, le mois des budgets et des projets après un Janvier de mise en route. Cette période mesurée est traditionnellement bonne pour le voyage d'affaires. Malgré une bonne tendance, l’esprit n’est pas à l’enthousiasme, d’autant que le mois a été mâtiné de grèves, de perturbations climatiques et d'une prudence encore sensible des directions financières, ce qui explique que le sentiment de reprise n'est pas encore total. La crainte de jours plus sombres et manifestement exprimée par notre panel.