Le droit de déconnecter, une protection pour les voyageurs d’affaires saturés

Fatigué, pressuré, vous avez le sentiment de ne jamais arrêter. Mais le week-end ou le soir, vous ne renoncez pas à vous connecter pour vérifier si, par hasard, un dernier mail… ? La prochaine «loi Travail» en préparation prévoit de protéger le salarié pour lui permettre de ne pas répondre à ses emails professionnels hors du temps de travail. Une avancée ? En réalité, en travaillant sur ce sujet, notre avocate spécialiste en droit social a constaté que cette protection juridique existe déjà ! Démonstration.

Voyages d’affaires et open booking: le travel manager va-t-il devoir passer la main au...

Bousculé par les nouvelles générations et les nouvelles technologies, le voyage d'affaires est un secteur en constante croissance mais aussi en constant mouvement. L'Open Booking constitue depuis quelques années l'un de ces facteurs de changements qui n'a pas échappé à notre chroniqueur, Régis Chambert.

Cybersurveillance: les employeurs ont tous les droits… ou presque

Un salarié peut-il faire un usage privé de l'accès internet qui lui est fourni dans le cadre de son travail ? C'est tout l'enjeu d'un arrêt que vient de rendre la Cour européenne des droits de l'homme. En l'occurrence, elle considère que l'employeur était en droit de surveiller ce que son employé faisait. Notre avocate Jacqueline Cortès a décortiqué cette décision.

Risques d’attentat et droit de se retirer d’une mission

Après les attentats, la vie a repris. De nombreux salariés ne se sentaient pas en sécurité en reprenant les transports en commun et certains voyageurs d'affaires ont demandé à ne pas se déplacer, au moins dans l'immédiat. Qu'est-ce qu'un Travel Manager peut répondre à ses objections ? Si d'un point de vu humain il doit y avoir impérativement un échange, la posture tient aussi à des fondamentaux juridiques que nous rappelle notre avocate, Maître Cortes.

Signing bonus, la seule arme de la TMC pour rester compétitive ?

Comment les TMC, aux revenus si limités, peuvent elles convaincre les grands comptes avec des efforts financiers surprenants ? Du modèle économique de la distribution du voyage d’affaires : opacité ou réalités économiques ?

Managers: 10 attitudes et méthodes pour vous assurer une bonne reprise !

Le coup de feu de la rentrée passé, la routine reprend vite ses droits et le bénéfice du recul pris pendant les vacances s'estompe aussi vite que l'agenda se remplit. Si l'on n'y prend garde, il sera vite totalement oublié ! Fort de son expérience manageriale, Régis Chambert a quelques bonnes pistes à nous livrer pour partager avec les lecteurs de DP quelques convictions en terme de management qui l’ont toujours animé et certainement aidé à plutôt bien « gérer la difficulté », première mission de l’encadrement dans l’entreprise !

Un salarié travaille t-il effectivement lorsqu’il se rend chez des clients?

La Cour de justice de l'Union européenne a jugé que pour des travailleurs itinérants, qui n'ont pas de lieu de travail fixe, les trajets devaient être comptabilisés comme des heures travaillées. Par extension, que deviennent les trajets professionnels lorsqu'ils vont en voyage d'affaires ? C'est toute la question soumise à notre avocate spécialisée en Droit social, Maître Jacqueline Cortès.

Payer pour réserver un vol, une nouvelle mutation coûteuse pour les entreprises clientes

Le groupe Lufthansa fait le buzz depuis sa décision de surtaxer certaines réservations faites sur les GDS. Au delà de l’effet de surprise et la brutalité de cette annonce pour les professionnels du voyage d’affaires (agences et acheteurs), cet événement est le signe d’une nouvelle mutation du modèle économique qui risque bien de coûter cher aux agences de voyages affaires mais aussi et surtout à leurs clients.

Faire migrer la gestion des ses déplacements en ligne, une mode ou une nécessité...

Pour de trop nombreux acheteurs, la migration des réservations en ligne est le meilleur moyen pour réduire drastiquement les honoraires de l’agence de voyages. Les enjeux financiers, mais aussi culturels et sociaux d’un tel projet sont cependant tellement plus importants que ce simple objectif de réduction de frais ! C’est pourquoi j’ose prétendre, au contraire, que l’entreprise devra prévoir de mieux rémunérer son agence pour l’accompagner.

Le voyage d’affaires est confié aux acheteurs. Comment les satisfaire?

Les acheteurs prennent la main dans la relation avec les prestataires de voyages. Ceux-ci doivent adapter leurs offres et la façon de les présenter. Cette chronique se propose d’illustrer cette évolution importante dans notre industrie, fort de mes expériences en tant que distributeur et aujourd’hui conseil spécialisé.
- Publicité -