Hôtellerie : La clientèle étrangère enfin de retour en France ?

Malgré un été marqué par la canicule, les perturbations dans le transport aérien et l’inflation, l’hôtellerie française repart à la hausse. Selon le cabinet MKG Consulting et sa nouvelle étude, cette saison estivale 2022 marque le retour des voyageurs étrangers.

Fortement impacté par la crise, notamment pour la clientèle Affaires, le secteur de l’hôtellerie reprend des couleurs malgré l’inflation et un contexte géopolitique complexe. Et si cela concerne avant tout le marché Loisirs, la saison estivale était très attendue par les hôteliers de l’Hexagone afin de prendre la température pour les mois à venir. La France a ainsi enregistré des records depuis le début de la crise sanitaire avec une hausse de 22% du RevPAR sur juillet-août par rapport à 2019. Le taux d’occupation national a également augmenté de 14 points par rapport à 2021 et certaines régions comme Centre-Val de Loire, Bourgogne-Franche Comté ou Auvergne-Rhône Alpes ont même dépassé les niveaux de 2019. 

> A lire aussi : Le MICE porte la reprise de l’hôtellerie

Du côté des grandes agglomérations françaises, les villes semblent séduire à nouveau avec une évolution supérieure à 5% de leur taux de fréquentation pour le Havre, Valence ou Orléans. A Paris, la clientèle étrangère fait son grand retour, exceptée la clientèle chinoise et russe, et la capitale enregistre une hausse de 0,3 point de sa fréquentation par rapport à 2019 et 35% du prix moyen. Selon l’étude, ce rattrapage concerne également le reste de l’Ile-de-France avec des indicateurs à la hausse et un prix moyen supérieur de près de 20%. Selon l’étude, cette tendance aux belles performances devrait perdurer jusqu’à la fin de l’année avec des niveaux de réservations supérieurs à ceux de 2021. Les prévisions restent néanmoins conditionnées à l’évolution de l’épidémie et du contexte géopolitique.