Les low costs dans les outils des Travel Managers

Depuis plus de 20 ans, le modèle économique dit « low-cost » est devenu une réalité incontournable. Dans le monde des déplacements professionnels, il a permis de réduire les coûts mais également de développer des lignes transversales qu’aucune compagnie dite traditionnelle n’aurait osé faire. Ces nouvelles compagnies ont bouleversé la façon de consommer les déplacements aériens et, en partie, les déplacements professionnels.

Que la bête meure !

Une vraie révolution de la distribution est en marche et pour notre chroniqueur Yann Le Goff, il va falloir faire mourir certaines habitudes pour permettre à de nouvelles relations commerciales de naître et se développer. La pilule sera sans doute difficile à passer pour certains, mais il argumente.

Qu’il est difficile d’accrocher un prospect !

Je ne compte plus le nombre de fois où j’entends cette phrase de la part des commerciaux, qu’ils soient des TMC, des compagnies, des plateformes internet... Cette semaine, je vous propose donc d’aborder la recette qui permet de maximiser vos chances car, dans ma vie d’acheteur, j’ai eu trop de démarchage qui manquaient sérieusement d’accroche et qui m’ont fait passer à côté de solutions qui, finalement, auraient peut-être été de vraies opportunités pour mes employeurs.

Les moyens de paiement vont changer le comportement des voyageurs…

Souvent sous-estimé par les sociétés faisant voyager des collaborateurs, le paiement des prestations (vols, hôtels, voitures de location, repas…) est un facteur majeur de satisfaction client. Touchant la finance mais également le confort du voyageur, les moyens de paiement dématérialisés assurent une sécurité et donnent une vue sur les dépenses aux décideurs de l’entreprise. Il est donc capital d’y consacrer la plus grande attention et de les intégrer dans la politique voyage de l’entreprise.

Le pouvoir aux voyageurs !

Les entreprises peuvent-elles réduire leurs budgets voyages en donnant aux employés les moyens de prendre des décisions plus intelligentes et plus économiques ?

Plus bas que moi, tu meurs !

Pour faire face à la concurrence des transporteurs à bas coût (nos fameuses low-costs), les compagnies aériennes traditionnelles ont lancé des offres économiques dites basiques dans lesquelles quasiment tous les services sont en option. Les premiers opérateurs à mettre en place ces tarifs furent des compagnies américaines. Les Européens, dont la France, ont naturellement suivi cette évolution. C’est ainsi que l’on a vu apparaitre, chez Air France, l’Economy Light, tarif déstructuré qui permet au transporteur de proposer des vols vers la Guadeloupe à 319€ A/R TTC (ci dessous l’extraction du site internet d’Air France pour un aller sur PTP) . Mais comment les acheteurs et les chargés de voyages considèrent-ils ces offres ?

L’agent de réservation a-t-il un futur ? (+ vidéo)

Le marché qui a été le plus impacté par Internet est certainement celui des déplacements professionnels. Preuve en sont les entreprises nées dans les incubateurs et devenues incontournables (Uber, AirB&B, Kayak, Skyscanner, Booking….). A ce jour, il y aurait près de 15.000 start-ups dans le monde liées aux marchés des voyages ! De nouveaux services naissent et offrent des avantages certains (par exemple les services de voituriers + parking comme Blue Valet, Ector, Holiday Extra) qui deviennent des « incontournables », tant l’économie et la praticité offerte est importante.

La distribution est morte !

Tuer les intermédiaires est le rêve de beaucoup de transporteurs mais c’est loin d’être une réalité car bien au contraire, la distribution est - et sera - plus que jamais nécessaire à l'avenir. Il y a en revanche une certitude, c’est que le modèle actuel de distribution va irrémédiablement changer et même mourir à court terme.

Retour vers le futur pour le voyage d’affaires

L’été 2018 a débuté par la France qui gagne mais se termine par la France qui rame car incapable d’atteindre la croissance planifiée pour 2018. Surprise pour certains et certitude pour d’autres, force est de constater que même si reprise il y a, elle reste et restera très fragile. Pire, elle s’apparente à un équilibre instable dépendant des caprices de tous les phénomènes extérieurs.

Exclusif : Feedback de l’enquête sur la maturité des déplacements professionnels

Quelle est votre maturité dans le domaine des achats, telle est la question qui vous a été posée dans le courant du mois de juin pour notre enquête lecteurs. Un excellent feedback nous permet d’éditer les premières constatations. De part votre engagement, les résultats sont fiables et permettent de tracer les grandes lignes de l’évolution du pilotage du marché des déplacements professionnels au sein des organisations de notre pays. Les données récoltées sont nombreuses, fiable et surtout, très instructives !