Les cryptomonnaies vont changer notre façon de travailler

Souvent associée à la chaîne de bloc (la fameuse blockchain), les cryptomonnaies seront, après la distribution, la prochaine branche qui sera élaguée et sacrifiée sur l’autel du profit.

Les low costs dans les outils des Travel Managers

Depuis plus de 20 ans, le modèle économique dit « low-cost » est devenu une réalité incontournable. Dans le monde des déplacements professionnels, il a permis de réduire les coûts mais également de développer des lignes transversales qu’aucune compagnie dite traditionnelle n’aurait osé faire. Ces nouvelles compagnies ont bouleversé la façon de consommer les déplacements aériens et, en partie, les déplacements professionnels.

Appel d’offres: existe-t-il une méthode infaillible pour exprimer son besoin ?

Beaucoup d’entre vous me demandent comment bâtir un appel d’offres adapté aux évolutions des besoins et du marché. Afin de vous aider, je vous propose une technique dérivée de l’approche modulaire permettant de cartographier les besoins présents et futurs et ce, quel que soit le budget de votre organisation.

Mon aéroport de proximité, je l’aime !

Pour qu’une région vive, soit attractive et autorise le développement des affaires il faut qu’elle soit connectée au monde. Tous nos voisins Européens l’ont compris et ont développé des systèmes de transport multimodaux qui ont permis à des opérateurs historiques et à de nouveaux venus de proposer des services attendus et même de prospérer. Malheureusement, le pays le plus aéronautique d’Europe (La France), reste à la traîne loin derrière ses voisins.

Que la bête meure !

Une vraie révolution de la distribution est en marche et pour notre chroniqueur Yann Le Goff, il va falloir faire mourir certaines habitudes pour permettre à de nouvelles relations commerciales de naître et se développer. La pilule sera sans doute difficile à passer pour certains, mais il argumente.

Plus bas que moi, tu meurs !

Pour faire face à la concurrence des transporteurs à bas coût (nos fameuses low-costs), les compagnies aériennes traditionnelles ont lancé des offres économiques dites basiques dans lesquelles quasiment tous les services sont en option. Les premiers opérateurs à mettre en place ces tarifs furent des compagnies américaines. Les Européens, dont la France, ont naturellement suivi cette évolution. C’est ainsi que l’on a vu apparaitre, chez Air France, l’Economy Light, tarif déstructuré qui permet au transporteur de proposer des vols vers la Guadeloupe à 319€ A/R TTC (ci dessous l’extraction du site internet d’Air France pour un aller sur PTP) . Mais comment les acheteurs et les chargés de voyages considèrent-ils ces offres ?

Comment éviter la manipulation dans le voyage d’affaires ?

Dans une précédente chronique, je vous parlais de la dérive des fournisseurs et de leur outil favori : le marketing. Mais dans les affaires, il y a bien pire et bien plus inavouable. C’est la manipulation volontaire de la partie adverse.

La chaine de bloc est-elle une menace ou bien une réalité ?

Durant le TOTEC, beaucoup d’entre vous m’ont demandé ce que je pensais et comment je définissais la chaîne de bloc communément appelée « Blockchain ». Pour moi, ce terme fait référence à système informatique fonctionnant en boucle fermée.

Le pouvoir aux voyageurs !

Les entreprises peuvent-elles réduire leurs budgets voyages en donnant aux employés les moyens de prendre des décisions plus intelligentes et plus économiques ?

Marketing, la dérive des fournisseurs

Prendre une décision n’est jamais facile mais prendre la bonne est l’exercice le plus difficile des achats. Et si le trouble-fête s’appelait le marketing ?