Accueil La Chronique Achats De Yann Le Goff

La Chronique Achats De Yann Le Goff

Acheteurs comme fournisseurs, la demande d’information ne doit pas être prise à la légère!

Mettre en concurrence les prestataires est une chose, mais faire le bon choix basé sur la qualité, le service, la sécurité et le coût (pas le prix !) est essentiel, tant pour l’utilisateur final que pour la crédibilité de l’acheteur.

Comment utiliser les outsiders dans les achats?

Doit-on confier un marché à un fournisseur considéré comme un outsider ? C'est une question que les acheteurs se posent souvent au moment d'un appel d'offres. Et la réponse est évidente : oui, et quel que soit le marché.

Canaux de distribution : une révolution en vue ?

Sans vouloir faire de droit ni polémiquer, mais pour rebondir sur l’excellente tribune de Régis Chambert, je veux, cette semaine, vous parler de la distribution, des marges, des fournisseurs (les prestataires) et des attentes des clients.

Découvrez votre niveau de maturité dans la gestion des voyages professionnels

Travel Manager ou acheteur, voilà sans doute une question que vous vous posez régulièrement : quel est le niveau de maturité de votre gestion des voyages professionnels ? Notre chroniqueur Yann Le Goff vous propose d'y répondre via un questionnaire, simple et gratuit !

Qu’il est difficile d’accrocher un prospect !

Je ne compte plus le nombre de fois où j’entends cette phrase de la part des commerciaux, qu’ils soient des TMC, des compagnies, des plateformes internet... Cette semaine, je vous propose donc d’aborder la recette qui permet de maximiser vos chances car, dans ma vie d’acheteur, j’ai eu trop de démarchage qui manquaient sérieusement d’accroche et qui m’ont fait passer à côté de solutions qui, finalement, auraient peut-être été de vraies opportunités pour mes employeurs.

L’approche modulaire de l’achat (suite et fin).

Dans les précédents articles, nous avons pu voir comment compiler les données provenant des demandes clients et les impératifs techniques dans une matrice nommée QFD. Nous avons vu également comment présenter cette matrice aux différents fournisseurs, afin de la faire évoluer et d’intégrer les dernières évolutions du marché grâce à leur feedback. Regardons maintenant comment finaliser ce QFD et définir les éléments composant l’appel d’offres.

Relations compagnies / agences : des effets collatéraux importants sur les acheteurs et les...

L’ECTAA vient de déposer une plainte auprès de la commission européenne et lui demande d’ouvrir une enquête pour abus de position dominante de la part de IATA. En cause, le PAP (Passenger Agency Program) et ses conditions jugées obsolètes et abusives

L’expression des besoins : clé de voûte d’une réussite commerciale.

Trop de systèmes et de solutions naissent mort-nés car ils ne répondent pas aux besoins ou aux capacités techniques du marché. En clair, il est impératif, avant de lancer un projet, de prendre en considération les demandes des clients (utilisateurs, voyageurs, travel managers, acheteurs…) mais également les impératifs et les limitations imposées par l’avancée technologique des prestataires et des fournisseurs.

QFD, comment optimiser ses relations fournisseurs (partie 2)

La semaine dernière, Yann le Goff nous a expliqué comment bâtir un appel d’offres adapté aux évolutions des besoins et du marché. Il nous avait alors proposé une technique dérivée de l’approche modulaire permettant de cartographier les besoins présents et futurs et ce, quel que soit le budget de votre organisation. Voici la suite de cette série d'articles sur les achats qui connaissent un très grand succès chez nos lecteurs.

Un voyageur refuse d’embarquer à bord d’un 737 MAX

L’actualité vient de nous rappeler la fragilité de l’équilibre qui rend le transport aérien si sûr. Mais faut-il craindre de prendre l’avion plus qu’avant cet événement tragique ? La réponse est naturellement non car aucune partie ne prendra le risque de mettre sciemment la vie des passagers mais également l’économie de sociétés ou d’un pays en danger (pour rappel, Boeing est le premier exportateur des Etats-Unis). Mais comment réagir face à un voyageur qui refuse de prendre un vol assuré par un 737 de la famille MAX ?