Accueil Les Chroniques De Regis Chambert

Les Chroniques De Regis Chambert

Voyages d’affaires et open booking: le travel manager va-t-il devoir passer la main au...

Bousculé par les nouvelles générations et les nouvelles technologies, le voyage d'affaires est un secteur en constante croissance mais aussi en constant mouvement. L'Open Booking constitue depuis quelques années l'un de ces facteurs de changements qui n'a pas échappé à notre chroniqueur, Régis Chambert.

Voyages d’affaires: les acheteurs ne sont-ils pas dupés?

La disparition des commissions IATA a eu pour conséquence la mise en place d’un nouveau mode de rémunération des agences de voyages. Jusqu’à présent rémunérées par les compagnies aériennes et ferroviaires pour la distribution de leurs billetteries, les dites agences couvraient leurs charges et dégageaient leur résultat après le versement de remises, variable d’ajustement établie sur le marché avec les entreprises qui souhaitaient bénéficier d’une partie de ces revenus liés à leur trafic.

ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) : comment préparer et gérer votre appel d’offres voyages

Les ETI sont nombreuses en France (plus de 4700). Selon les critères de l’Insee, elles affichent un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliards d’Euros et comptent de 250 à 5000 salariés. Elles se déplacent souvent et ont besoin d’optimiser leurs dépenses voyages. Leurs organisations comptent évidemment des acheteurs et, souvent, des personnes en charge des voyages (quelquefois des Travel Managers). Cependant, l’achat « voyages » n’est pas toujours le domaine d’expertise de leurs acheteurs et, de ce fait, ces ETI font souvent appel à des consultants pour les accompagner dans leur démarche. J’ai pensé intéressant de partager avec les lecteurs de Déplacements Pros les étapes et éléments essentiels à intégrer pour réussir un tel projet.

Signing bonus, la seule arme de la TMC pour rester compétitive ?

Comment les TMC, aux revenus si limités, peuvent elles convaincre les grands comptes avec des efforts financiers surprenants ? Du modèle économique de la distribution du voyage d’affaires : opacité ou réalités économiques ?

Deux bonnes résolutions pour bien commencer cette nouvelle année !

Bonne et heureuse année à tous ! En ce début d’année, chacun est mobilisé et motivé pour remporter de nouveaux marchés, pour conforter ses clients dans leur confiance et pour s’assurer que chaque euro engagé l’est dans l’intérêt de notre entreprise !

@ Régis Chambert : et si le futur était bien plus geek ?

Suite à la chronique de Régis Chambert, Julie T. nous a fait parvenir un long commentaire qui devrait permettre aux acheteurs de réfléchir sur le regard porté par leur entreprise sur l’organisation de leurs déplacements professionnels. Que dit Julie ? Qu’il y a deux marchés distincts dans le voyage d’affaires. D’un côté les grands comptes et de l’autre les milliers d’entreprise qui trouvent une réponse à leurs besoins dans la technologie. En gros, elle pose une question simple : qui va gagner dans le jeu du "je ne veux pas m’embêter à gérer mes voyages", la technologie ou la TMC?

Faire migrer la gestion des ses déplacements en ligne, une mode ou une nécessité...

Pour de trop nombreux acheteurs, la migration des réservations en ligne est le meilleur moyen pour réduire drastiquement les honoraires de l’agence de voyages. Les enjeux financiers, mais aussi culturels et sociaux d’un tel projet sont cependant tellement plus importants que ce simple objectif de réduction de frais ! C’est pourquoi j’ose prétendre, au contraire, que l’entreprise devra prévoir de mieux rémunérer son agence pour l’accompagner.

Acheter Français, un objectif complexe dans le voyage d’affaires

Si peu de responsables en charge de la mobilité de l’entreprise se fixent encore pour objectif d’acheter Français, le récent plaidoyer du président d’Air France auprès du gouvernement pour éviter la privatisation d’Aéroport de Paris m’a incité à revenir sur ce leitmotiv. J’ai trouvé le sujet intéressant pour une chronique.

La satisfaction du voyageur, élément clé ou gadget ?

Le bien-être du collaborateur, son « confort », sa motivation sont aujourd’hui des sujets d’actualité au sein des entreprises. Les Directions générales et par voie de conséquence, les DRH y attachent beaucoup d’importance et mettent souvent en oeuvre des « programmes » qui tendent à mesurer les savoir-faire de la société en la matière. Quid de la réalité de cette tendance ?

Openbooking, Door to Door, Webfares… l’agence de voyage affaires est elle vraiment morte ?

Les récents salons professionnels et conférences dont Déplacements Pros s’est régulièrement et fidèlement fait l’écho pourraient conduire les acteurs de notre industrie à s’interroger sur la pérennité des agences de voyages Affaires dans un futur proche. Un questionnement auquel s'intéresse notre chroniqueur, Régis Chambert.
- Publicité -