Accueil Moderato... Ma Non Troppo !

Moderato... Ma Non Troppo !

Aérien : les Assises de la colère

Il y a des initiatives, comme celle des Assises du Transport aérien, qui suscitent de grandes attentes... et d'aussi grandes déceptions. Depuis le mois de mars 2018, les débats trainent, les constats se partagent, les revendications se cumulent et le constat est unanime pour l'instant : tout ça, pour quoi ?

IFTM Top Resa, trois jours pour avancer

Dans les quelques 150 manifestations annuelles consacrées au voyage d'affaires, l'IFTM Top Résa reste sans aucun doute le plus important lieu de rendez-vous en matière de networking. Sans diminuer l'intérêt des réunions associatives ou des rendez-vous des fournisseurs de la filière, le salon de la porte de Versailles donne le ton de la saison à venir même si l'on peut s'interroger sur la réelle diversité de l'offre dans le business Travel.

De bonnes résolutions de rentrée, ou pas ?

Ce lundi 27 août marque, selon Bison futé, le retour des embouteillages quotidiens autour des villes. Il constitue aussi la reprise de votre Lettre quotidienne d’information DeplacementsPros.com et nous l’occasion de faire une petite synthèse des infos de l’été. Quant aux bonnes résolutions, dureront-elles plus longtemps que le souvenir du sable sur vos pieds ?

Air France envoie Ben Smith au combat

Voilà, c'est fait, le psychodrame né de la démission de Jean-Marc Janaillac a pris fin chez Air France. Et pourtant, l'incertitude s'installe même si on peut s'étonner des critiques formulées avant même sa nomination… Ben Smith, on l'aura compris, ne fait pas l'unanimité au sein des salariés d'Air France. Le plus difficile commence pour lui.

Acheteurs, êtes-vous « voyageurs compatible » ?

Ce sera la prochaine mode du voyage d’affaires. Après le self booking et le bleisure qui ont fait la joie des médias économiques, voici que l’on commence à évoquer, non pas la satisfaction du voyageur, mais la compatibilité d’humeur et de culture entre l’entreprise et ses voyageurs !

Air France : Thierry Antinori, un possible PDG déjà « chouchou » des salariés

Un nom chasse l'autre, chez Air France-KLM : alors que le nom de Benjamin Smith, Directeur des opérations d'Air Canada, est cité comme possible futur PDG du groupe AF/KLM, celui de Thierry Antinori, actuel second d'Emirates aurait les faveurs des salariés et d'une partie du comité des nominations. Pour l'heure, l'intéressé n'a ni confirmé, ni infirmé sa candidature. Seule certitude, les 2,5 millions d'euros de salaire annuel lui conviendraient mieux que les émoluments précédents plafonnés à 1,2 million d'euros.

MH370, faut-il encore nous bassiner avec les nouvelles technologies ?

Le rapport qui vient de clôturer les recherches sur la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines a été rendu. Ses conclusions, on s'en doutait, n'apportent aucune précision sur l'éventuel crash et le mystère reste entier. En quatre ans (le vol a disparu des radars le 8 mars 2014), pas une info nouvelle, quelques pistes vite abandonnées et des millions d'euros dépensés n'auront pas levé le voile sur une affaire aussi surprenante qu'incompréhensible.

DeplacementsPros, des vacances qui n’en sont pas !

Je vous entends d'ici nous faire remarquer que chez DéplacementsPros, on se la coule douce. Dernière lettre dès ce vendredi 6 juillet et rien avant le 27 août ! Si, si je vous vois hocher la tête en jurant que la prochaine fois plutôt que de faire TM ou acheteur, vous serez journaliste. On vous accueille à bras ouverts...

Air France : des airs de printemps… qui patine !

On reprend tout, et on recommence. Tel est le sentiment que donne aujourd’hui Air France, sur tous les sujets. Un côté ébullition, révolution des méninges qui se lâchent. On ré-imagine la compagnie, on veut le printemps d’Air France. Mais les décisions sont complexifiées par l'environnement politique et international.

AFTM : évoluer pour ne pas se banaliser

Lors de la grande soirée annuelle de l’AFTM en décembre dernier, le président de l’association avait fait quelques annonces autour des futurs statuts associatifs. Conscient qu’il fallait un bureau resserré pour plus d’efficacité dans les instances dirigeantes, Michel Dieleman avait tracé les premières lignes d’une évolution (voir d’une révolution) annoncée pour 2019.
- Publicité -