Nord-Pas de Calais : 24,8% de manifestations en plus au 1er semestre

Globalement, le Nord-Pas de Calais a accueilli 24,8 % de manifestations en plus lors du 1er semestre 2014. La région enregistre également, sur cette période, une hausse des organisateurs étrangers, notamment venus de Grande-Bretagne et des Pays-Bas.

Tous évenements corporate condus - congrès, conventions, séminaires, réunions dans les hôtels... - la région Nord-Pas de Calais a enregistré une hausse des manifestations de 24,8 % au 1er semestre 2014. Les hôtels tirent particulièrement leur épingle du jeu. Ils affichent une progression de 17,4% pour les manifestations organisées dans leurs locaux. Ce bilan de l'activité "Tourisme d'Affaires" révèle également que près de 20% des organisateurs de manifestations viennent de l’étranger, notamment de Grande-Bretagne et des Pays- Bas. C'est une hausse significative par rapport à 2013. «Les efforts de promotion, initiés depuis plus de trois ans par l’ensemble des professionnels du Tourisme d’Affaires de la Région, portent aujourd’hui leurs fruits. Le Nord France Convention Bureau poursuit sa stratégie d’Image et de Développement au niveau national et à l’étranger, en participant notamment à de nombreux salons en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Pays Bas», analyse Laurence Péan-Cousin, Directrice du Nord France Convention Bureau.

En revanche, le nombre de participants par événement sur le premier semestre 2014 a chuté de 10 % (par rapport au premier semestre 2013). «La conjoncture oblige les entreprises à optimiser les coûts liés à l’organisation d’événements et contraint donc à réduire le nombre de participants par manifestation. C’est une tendance générale, structurelle aussi, observée au niveau national. Cependant, l’hyper accessibilité du Nord-Pas de Calais reste un atout ultra concurrentiel sur le marché du Tourisme d’Affaires dans la Région».
Par ailleurs les centres de congrès de la région Nord-Pas de Calais ont montré quelques signes de faiblesse au 1er trimestre, avec l'organisation de 70 congrès qui représentent une légère baisse par rapport à la même période l'année dernière. «Les rencontres organisées dans les Centres de congrès mobilisent sur des sujets souvent très pointus, des expertises de haut niveau. Ces rencontres ne rassemblent pas forcément un grand nombre de participants, parfois moins de 50 personnes, mais ciblent des publics, tels des comités scientifiques internationaux, des sociétés savantes qui auront toujours le besoin de se réunir pour l’avancement et le partage de leurs travaux et recherches», explique Laurence Péan-Cousin.