Accueil Tags les chroniques d’EPSA

Tag: les chroniques d’EPSA

L’IA fait sa « rentrée » dans le business travel

Dans le monde des nouvelles technologies, nul n’a échappé cette année à la conférence annuelle F8, évènement Facebook dédié aux développeurs, en grande partie consacrée au rôle croissant de l’intelligence artificielle (IA).

Travel Managers, vous n’êtes pas des voleurs !

Inspiré par une tribune libre anonyme publiée ici même le 18 avril dernier (Ras le bol d'une déontologie inadaptée, je dois bien vous avouer qu'en tant qu’acteur majeur dans le domaine des achats de déplacements professionnels, le sujet m’a interpellé.

MICE Acte 2 : l’ère du tout digital

Je le souligne souvent dans le cadre de ces chroniques, l’engouement des Français pour les nouvelles technologies est de plus en plus fort. On peut le mesurer aux succès des salons tels que le CES de Las Vegas ou encore le salon Vivatech à Paris. Selon une étude Deloitte de 2015, 70% des Français ont déjà fait le choix du smartphone, ce qui représente plus de 900 millions d’utilisations par jour. Et aujourd’hui, les mobiles ont pénétré le domaine du MICE avec de nouvelles applications. Elles bouleversent l’expérience des clients ou des participants en changeant de façon disruptive une communication jusqu’à alors majoritairement descendante.

Les TMC à la recherche d’un nouveau souffle

C’est un fait, en 2016, l’explosion des technologies, du digital et des moyens de communication contribuent à l’accélération du développement économique et social de nos sociétés. Une accélération qui bouleverse les règles établies dans la quasi-totalité des secteurs d’activité. Le voyage d’affaires ne fait bien évidemment pas exception à la règle. Il est peut-être même plus rapidement impacté que d’autres secteurs sous la pression des voyageurs.

2017 (enfin) l’année du MICE ?

Par l’acronyme anglais MICE, comprenez « Meetings, Incentives, Conventions/Congress and Exhibitions / Events ». Un sujet qui concerne de plus en plus d'acheteurs "voyage" au sein des entreprises. Un marché qui devrait être à la hausse en 2017.

Gestion & optimisation des notes de frais

Alors que les entreprises encadrent de manière claire et détaillée leur politique voyages sur le train, l’avion ou encore l’hôtel, les règles liées aux notes de frais apparaissent beaucoup plus floues. Or ces dépenses qui peuvent peser jusqu’au 60% du coût total de voyages (40% transports+hôtel / 60% frais de déplacement) sont très peu contrôlées.
La gestion et l’optimisation des notes de frais serait donc une source importante d’économies d’autant plus qu’il existe aujourd’hui des solutions performantes.

Révolutionnons les esprits pour révolutionner les déplacements professionnels

A en croire les experts de tous bords, l'univers des déplacements professionnels est à l'aube d'une révolution, sous l'impulsion des technologies et des outils. Dont acte.

La mise en place d’améliorations technologiques et la mesure de leurs...

Parvenir à un accord sur la mise en place de solutions innovantes et « intéressantes » autant pour le voyageur que pour son entreprise n’est qu’un début. Si ce long cheminement a permis de s’assurer de la bonne intégration de l’outil « élu » dans la configuration de services actuels, il reste quelques dernières étapes à franchir pour que ce choix se transforme en réussite.

Technologie : comment bien choisir ses outils pour améliorer l’expérience du...

La révolution du online a bien été appréhendée par la majorité des entreprises qui utilisent maintenant un outil de réservation en ligne et bénéficient de bons voire très bons taux d’adoption. Dans le même temps, les agences de voyages ont amélioré leurs outils d’analyses statistiques et sont aujourd’hui capables de proposer des reportings modernes, performants et dynamiques qui permettent aux acheteurs et travel managers de suivre et piloter la dépense de leur entreprise.

Voyage d’affaires, le poids de l’intermédiation

Le secteur des déplacements professionnels est une jungle faite de nombreux acteurs et de nombreux intermédiaires… Des hôteliers en passant par les agences de voyages, les GDS, les éditeurs de solutions T&E, les moyens de paiement, les loueurs et bien sûr, les entreprises au travers des Travel managers et des voyageurs. Difficile de s’y retrouver, c’est sûrement pour cette raison que peu de personnes s’intéressent à l’intermédiation. Mais ne perdez pas de vue que pour chaque intermédiaire, il y a un frais de service, et que celui-ci vous est souvent directement ou indirectement imputé !
- Publicité -
Découvrez plus d'offres emplois sur:
www.emploi-tourisme.net