États-Unis : Delta a banni près de 500 passagers refusant de porter le masque

Les incidents se sont multipliés à bord des avions de la compagnie aérienne ces dernières semaines outre-Atlantique.

Comme l’immense majorité des compagnies aériennes, Delta Air Lines exige de porter un masque à bord de ses avions, depuis le mois de mai. Mais elle a connu plusieurs incidents ces dernières semaines, liées au refus de certains passagers de se plier à la règle. Le transporteur d’Atlanta a ainsi décidé d’établir une liste noire des personnes désormais interdites d’embarquer sur ses vols. Leur nombre dépasserait aujourd’hui les 460, comme l’a révélé son Pdg Ed Bastian dans une note interne, cité par le site internet TravelMole.

Un des derniers exemples en date de refus de port du masque est à l’origine d’un retard de 90 minutes d’un de ses vols reliant Detroit à Las Vegas, il y a une quinzaine de jours. Une hôtesse de l’air de Delta avait même été agressée quelques jours plus tôt par un passager ne souhaitant pas le porter.

« Avant le décollage, nous prévenons plusieurs fois nos passagers qu’ils doivent porter le masque. Mais s’ils restent fermes dans leur refus, dans ce cas ils ne voyageront pas sur nos lignes« , a ajouté M.Bastian. Delta a récemment rappelé que les passagers qui affirment ne pas pouvoir porter de masque pour des raisons de santé doivent se soumettre à un examen par téléphone avec un médecin, avant d’être autorisé à prendre l’avion.