Le Boeing 737 MAX revolera probablement d’ici la fin de l’année

Dans un rapport complet, Reuters nous informe que Boeing et la FAA (Federal Aviation Administration) va démarrer ce lundi, une campagne de test de certification de trois jours son Boeing 737 MAX.

- Publicité -

Dans les essais programmés, des pilotes d’essais (un personnel rare et ultra entrainés à faire voler des avions aux limites de leur domaine de vol) déclencheront intentionnellement le logiciel reprogrammé de prévention des décrochages connu sous le nom de MCAS ainsi que les conditions de décrochage aérodynamique. En clair, sous une certaine incidence, vitesse ou facteur de charge, les ailes de l’avion peuvent perdre la portance, cette force qui leur permet de faire tenir l’appareil en vol.

Il faudra ensuite dépouiller les données de vol et les impressions des pilotes d’essais pour certifier l’avion et préparer les protocoles de formation. Toutes ces étapes devraient être terminées d’ici le mois de septembre permettant ainsi une préparation des pilotes de ligne et une remise en service commercial de l’appareil en décembre aux Etats-Unis.

De nombreux rebondissements ont décalé le retour du Boeing 737 MAX dans les flottes des compagnies aériennes. Avec un retard de plus d’un an, que va-t-il se passer pour Boeing ? La pandémie et l’écroulement d’une grande partie de l’industrie du transport aérien ont plus que brouillé les cartes. Pour rappel 800 737 de la famille MAX sont actuellement cloués au sol, dont environ la moitié sont entreposés sous le contrôle de Boeing parce qu’ils n’ont jamais pu être livrés à des clients à cause de la suspension des différents certificats de navigabilité émis suites au crash consécutif des appareils de Lion Air et de Ethiopian.