L’interdiction des vols courts en France entre officiellement en vigueur

194

Après le feu vert de la Commission européenne, la France bannit officiellement les vols intérieurs courts. Le décret d’application de la loi votée en 2021 vient être publié par le gouvernement. 

Selon le décret publié ce mardi 23 mai au Journal officiel, la suppression des lignes aériennes en cas d’alternative par une liaison ferroviaire de moins de 2h30 est entrée en vigueur. Après la plainte d’une partie du secteur de l’aérien, la Commission européenne a précisé les conditions d’application de cette nouvelle directive. Cette interdiction ne concerne pas les vols en correspondance ; le trajet en train doit desservir, sans correspondance, les mêmes villes que les aéroports concernés et la liaison doit permettre plus de huit heures de présence sur place dans la journée. « Les fréquences doivent être suffisantes et les horaires appropriés, compte tenu des besoins de transport des passagers empruntant cette liaison, notamment en matière de connectivité et d’intermodalité, ainsi que des reports de trafic qui seraient entraînés par l’interdiction », indique le décret. 

Concrètement, les liaisons entrant dans le périmètre du décret sont Paris-Orly -Nantes, Orly-Lyon et Orly-Bordeaux. La loi entérinait surtout l’existant, puisque le gouvernement avait contraint Air France à renoncer aux liaisons concernées en contrepartie d’un soutien financier en mai 2020, au moment de la crise du Covid.