Le voyageur d’affaires 2.0.12

Le monde du travail a changé. Et il continue d’évoluer tous les jours. Au-delà des grandes tendances macro-économiques (globalisation, montée en puissance des pays émergents...), les entreprises connaissent de profondes mutations internes et la notion même de voyageur d’affaires s’en trouve modifiée. Analyse de Jérôme Fouque, Directeur Général Egencia France.

Social travel : Facebook face à Google ou algorithme mathématique contre algorithme humain ?

Google : une menace pour le consommateur dans l’industrie du voyage ? A l’heure de l’hégémonie annoncée du moteur de recherche Google, dans l’industrie du voyage, suite à l’intégration d’ITA software et au développement de Google Flights et de Google Hotel Finder, le voyageur doit désormais s’interroger profondément sur ses réflexes de consommation. Une Tribune libre de Matthieu Heslouin, Fondateur et PDG de Wipolo.

Roaming et confidentialité des données : les nouveaux enjeux Telecom du Business Traveller

Désormais intégrée au mobility management, la gestion des communications est devenue de plus en plus complexe. Point de focalisation des acheteurs, le roaming dont les prix peuvent faire exploser la facture des voyageurs d'affaires. Cyril Masson, créateur de CityBird, aujourd'hui Business Development Director de Vivaction, livre l'état des lieux et les pistes de travail à étudier. Le nouvel enjeu est important : proposer des solutions technologiques économiques qui permettent de limiter les frais de télécommunication.

Concur livre une tribune sur les meilleures pratiques pour auditer vos notes de frais

Rédigée par Pierre Emmanuel Tetaz, voilà une chronique "quasi éducative" que livre le patron de Concur. Que dit-il ? Que les économies sont le fruit d'une gestion affinée de la dépense et principalement de la note de frais. Certes, il prêche pour son savoir faire mais livre, avec ce texte, quelques pistes de réflexion qui devraient inspirer les acheteurs.

Management du voyage d’affaires : gérer en mode collaboratif

L’économie collaborative transforme en profondeur le fonctionnement des entreprises. Elle oblige les gestionnaires à repenser la gestion de leurs employés et à les intégrer aux réflexions de développement de l’entreprise, en favorisant l’initiative et la responsabilisation. Coup d’œil sur le management collaboratif, un sujet présenté sur le réseau Veille en tourisme par Chantal Neault

Le best-buy, kézaco ?

Tout le monde parle de Best-Buy mais tout le monde comprend-t- il la même chose ? Pire, tout le monde fait-il ce qu’il faut ? Et bien non ! Loin s’en faut… Mais regardons à l’aide de notre expert achat comment jouer cette carte qui peut s’apparenter à une technique achat si elle est menée dans les règles de l’art.

Emmanuel Vergé, Concur: « Plus de 60% des entreprises sont à risque sur leur devoir...

Le Duty of care, ou devoir de protection, est un sujet « ancien » qui suscite aujourd'hui légitimement un regain d’intérêt. Historiquement, les entreprises qui avaient un nombre important de voyageurs d’affaires étaient dans l’obligation éthique d’offrir une évaluation des risques pré et post voyage à leurs salariés. Désormais rattrapées par la jurisprudence et certains articles de loi, elles sont contraintes légalement de les protéger dans toutes les étapes de leur déplacement, ce qui inclut un suivi sur place et en continu.

Traveldoo étudie l’impact des grèves sur les voyageurs d’affaires

Voilà un sondage à prendre avec des pincettes car l’auteur du doucument, Travelddo, ne donne pas la méthodologie de l’étude ni la nature des personnes interrogées. Seule certitude, les chiffres et analyses confirment ce que l’on constate sur le terrain. Nous publions ci-dessous le texte édité par le fournisseur et signé par Stéphane Donders.

Nouvelle norme de distribution NDC : mise en lumière dans le monde

La norme NDC qui permettra, entre autre, aux voyageurs d’acheter un billet d’avion sur-mesure peine à entrer en vigueur. Ian Heywood, Global Head of New Distribution chez Travelport, nous livre la perception mondiale de ce nouveau protocole de communication aux forts enjeux économiques et technologiques.

La créativité naît-elle du travail de l’agence ou du réceptif ?

Le Mice est manifestement un sujet en plein bouleversement. Après Serge Tapia et son questionnement sur la "désintermédiation", voici le questionnement adjacent sur la nécessité de faire appel, ou non, à un réceptif. Cette fois c'est Pascal Roulland, DMC à Paris, qui a la plume qui le démange. Réflexion : la créativité naît-elle du travail de l’agence ou du réceptif ?