Peut-on gagner sa vie dans l’événementiel ?

Vrai et vaste sujet à l’heure des réductions de budgets, des économies sur tous les postes, du low cost déguisé et des marges qui s’effritent.

Et si Ryanair devenait la compagnie préférée des voyageurs d’affaires?

Voilà un titre qui ne manquerait pas de faire vociférer (positivement) Mickael O’Leary, le parton Irlandais de Ryanair. Et pourtant… Depuis quelque temps, mes collègues voyageurs me remontent des informations positives sur Ryanair. Soit ils se font au modèle, soit ils apprécient un changement en cours. Alors promis, au prochain voyage, je tente le coup avec cette compagnie que j’avais passablement désertée au profit de sa collègue Anglaise.

Quelle est la place de l’humain dans le voyage d’affaires ?

Alors que l'on parle de plus en plus de "politique voyageurs", force est de constater que le retour de l'humain dans le voyage d'affaires est une réalité. Un constat qu'a également fait Ipsos qui mesure la faiblesse de l'écart entre la montée du numérique et le besoin de contacts. Pour Rémy Oudghiri, Directeur du Département Tendances & Insights, Ipsos Public Affairs et Lise Brunet, Directrice des Etudes, l'époque est à l'humain. Nous publions ici un texte réalisé par nos deux experts.

Flying Blue pour s’enregistrer avant un vol ? Inutile

Étonné, et un peu déçu, notre voyageur qui nous prend familièrement à témoin pour un problème rencontré depuis la mise en place de la carte d'embarquement automatique. Et il le dit... En toute amitié !

Compagnies aériennes et merchandising : et si l’industrie du voyage s’inspirait de M. Selfridge...

L’objectif de chaque magasin est d’attirer l’attention des clients mais ces derniers ne peuvent pas être réduits à de simples acheteurs. Le shopping doit être vécu comme une expérience agréable, et non comme une corvée.

La folie numérique à la SNCF

Issu d’une formation universitaire dans le domaine des transports (ENPC & Institut d’Urbanisme de Paris), Julien de Labaca a débuté sa carrière dans la filiale de transport public du groupe SNCF, Keolis. Aujourd’hui, chargé d’études mobilité au sein d’une Agence d’urbanisme, il avoue croire " en la capacité des politiques publiques pour améliorer l’ensemble de nos déplacements". Dans un billet, il fait le point sur la montée des outils numériques de la SNCF. Nous sommes très heureux de l'accueillir dans les colonnes de DéplacementsPros.com

22 causes (au moins) de mortalité en hôtellerie

Le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie et du Tourisme Français est avant tout un organisme autonome. Son rôle se tient dans l’observation, avec une totale liberté d’expression en accord avec sa vocation. L'association est indépendante des pouvoirs publics et collectivités territoriales, des administrations, des partis politiques, des syndicats professionnels et de salariés, des groupes hôteliers, des associations professionnelles et clubs hôteliers, des sociétés financières, des sociétés de presse, des fournisseurs équipementiers et de l’ensemble des propriétaires et exploitants hôteliers.

Le Comité la Modernisation de l’Hôtellerie et du Tourisme Français déploie parfois une plume acerbe et réjouissante, comme cette tribune que le Président-Fondateur du Comité, Mark Watkins, nous a autorisé à reprendre...

Charles Petruccelli:  » Si je me retourne sur les 20 dernières années, je pense...

C'est dans le cadre des Journées des Entrepreneurs du Voyage que Charles Petruccelli a été invité par Jean-Pierre Mas, le Président du Syndicat National des Agences de voyage, à livrer son regard sur le futur du voyage d'affaires. Pour l'ancien patron "monde" d'American Express Voyage d'Affaires, aujourd'hui au board de la nouvelle structure, la vision doit dépasser ce qui s'est fait pour comprendre ce qui peut se faire. Lapalissade ? Pas vraiment. Il suffit de l'écouter pour comprendre que les ruptures sont génératrices de nouveaux process. Nous livrons ici le texte, très instructif, de sa présentation.

Yves Weisselberger (KDS) : Cachez ce sein …

Bienvenue à Yves Weisselberger, le patron de KDS, qui ouvre cette nouvelle rubrique "Tribune Libre" qui donnera la parole aux professionnels du voyage d'affaires. Loin de toute approche commerciale, il nous livre ici une observation sur les GDS. Une vision réaliste des évolutions du marché et de la place que prennent de tels outils.

Le modèle économique des Cartes de Crédit Corporate a besoin d’une révision

C’est une réalité, de plus en plus de compagnies aériennes en Europe facturent des frais lorsque le paiement des billets est effectué par carte de crédit. La France n’est pas encore directement concernée -sauf pour les low-cost - mais une explication s'impose pour ce modèle qui impacte la gestion des déplacements. C'est une Tribune libre - en Anglais - de Patrick W Diemer, CEO AirPlus International.