Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 17 Novembre 2011

1 voyageur sur 4 avoue avoir passé des liquides au travers de la sécurité


Sur les 1000 internautes interrogés par le site Internet Skyscanner.fr, 28% ont reconnu être parvenu à faire passer des liquides à bord d’un avion, malgré les contrôles de sécurité à l’embarquement. Une fraude sûrement motivée par la mauvaise acceptation du règlement.



1 voyageur sur 4 avoue avoir passé des liquides au travers de la sécurité
Les liquides sont interdits dans les bagages à main : bouteille d’eau, parfum et etc ne dépassent pas les lignes de contrôle de sécurité des aéroports s’ils ne sont pas conditionnés dans des flacons de moins de 100 ml et rangés dans un sac en plastique transparent fermé d’un format d’environ 20 cm sur 20 cm. Enfin en théorie, semble-t-il. Une étude du comparateur de vols en ligne Skyscanner.fr a révélé que 28% des passagers ont avoué avoir déjà fait passer des liquides à la sécurité d’un aéroport, que ce soit accidentel ou totalement délibéré. 4% ont reconnu d'ailleurs l’avoir prémédité.
Pourquoi ce resquillage ? Peut-être parce que ce règlementation est jugée trop restrictive. 42% des interrogés estiment en effet que cette loi est trop stricte et 18% d’entre eux pensent que celle-ci s’applique de manière trop différente d’un aéroport à l’autre et devrait être uniformisée dans le monde entier.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.