Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


A quoi va servir la nouvelle compagnie French Blue ?


La fin de la grève des personnels d’air Caraïbes, propriété du groupe Dubreuil, aura vidé de sa substance l’avenir de French Blue, la nouvelle compagnie lancée il y a quelques semaines, dont le plan de vols est totalement réformé. Sur le terrain, tous les vols d’Air Caraïbes ont été assurés.



En acceptant de se cantonner à l’Océan Indien, et plus particulièrement sur la Réunion, French Blue entre en concurrence directe avec les transporteurs de la destination comme Air Austral, Corsair ou Air France. De son côté, en préservant la Caraïbes, le groupe Dubreuil a éteint un incendie social  qui risquait de se développer.

 

Pour le personnel d’Air Caraïbes, la décision est sage et répond aux inquiétudes manifestées par l’ensemble des salariés, des pilotes aux agents de piste. Pour les spécialistes, en l’état, le projet French Blue ne tient pas la route s’il devait se limiter à une mono destination. La concurrence tarifaire qui profitera aux voyageurs ne permettra pas de faire des bénéfices et pourrait même mettre en péril l’ensemble du groupe. Une vision pessimiste.

Pour les plus optimistes, céder n'est pas un signe de faiblesse mais d'intelligence et beaucoup considèrent que le Groupe reviendra rapidement sur le développement de French Blue avec des nouvelles annonces. Et pourquoi pas vers Mayotte et l'île Maurice ?