Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


ADP a perdu 60 000 passagers par jour pendant la grève Air France


Le trafic d'Aéroports de Paris est en baisse de 10,4 % en septembre 2014 avec 7,2 millions de voyageurs accueillis, dont 4,9 millions à Paris-Charles de Gaulle (- 12,3 %) et 2,3 millions à Paris-Orly (- 6,2 %). ADP estime que la grève des pilotes Air France a entraîné une chute du trafic sur ses plates-formes parisiennes de l'ordre de 60 000 passagers par jour en moyenne, par rapport à la même période en 2013.



Le trafic international (hors Europe) a diminué de 11,0 % en septembre. La baisse a été observée quasiment sur toutes les régions : Afrique (- 8,4 %), Asie-Pacifique (- 8,9%), DOM-COM (- 10,2 %), Amérique du Nord (- 17,5 %) et Amérique Latine (- 23,8%). Seul le Moyen-Orient (+ 2,5 %) reste en croissance. Sur le secteur Europe (hors France), le trafic a fléchi de - 3,6 %. La chute est plus importante sur la France avec- 25,4 %. Le nombre de passagers en correspondance est en forte baisse (- 32,1 %). Le taux de correspondance s'est établi à 19,3 %, en retrait de 6,4 points.

Depuis le début de l'année, le trafic d'Aéroports de Paris demeure en progression de 2,4 % avec un total de 70,4 millions de passagers, «ce qui, à ce stade, compte tenu des prévisions de trafic des trois prochains mois, ne remet pas en cause l'hypothèse de croissance du trafic en 2014», assure ADP. Le nombre de voyageurs en correspondance diminue de 1,3 %. Le taux de correspondance est de 22,9 %, en diminution de 0,9 point.

Le trafic de TAV Airports, dont Aéroports de Paris détient 38 % du capital, augmente de 14,4 % sur le mois de septembre 2014 et de 13,6 % depuis le début de l'année.