Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 13 Mai 2016

ADP réclame des renforts de police pour ses aéroports



Le trafic des deux aéroports parisiens a crû d'environ 20% depuis 2008, mais les effectifs de la police de l'air et des frontières (PAF), chargée des contrôles des passeports des passagers à leur descente de l'avion, ont décru dans le même temps, A un mois de l'Euro 2016, Augustin de Romanet, patron d'ADP, réclame des renforts.



Les voyageurs d'affaires connaissent bien le problème, particulièrement criant aux atterrissages: les files de contrôle des passeports s'allongent, et pour peu que les contrôles automatiques des passeport biométriques soient en panne.... Cela dure péniblement. A l'occasion d'une conférence de presse organisée pour le lancement des Bus Direct Paris Aéroport, le patron d'ADP a constaté que les temps d'attente supérieurs à une demie-heure aux contrôles sont "quatre à cinq fois plus fréquents depuis le début de l'année", avec le renforcement des vérifications d'identité depuis les attentats de novembre 2015 à Paris. "Nos passagers dans nos aéroports nous en tiennent pour responsables", regrette t-il, affirmant avoir noté depuis une dégradation des indices de satisfaction, alors qu'ils s'étaient améliorés depuis plusieurs mois. A un mois de l'Euro 2016 et à l'approche des congés d'été, le patron de Paris Aéroport s'inquiète manifestement de la longueur des files d'attente aux contrôles. Pas de quoi améliorer les déplacements professionnels...