Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aérien : trafic passagers toujours en hausse


Lle nombre de passagers transportés a progressé en septembre de 2,6% par rapport à 2012. Ce résultat confirme la tendance observée depuis le printemps : sur les 9 premiers mois de l’année, le trafic de voyageurs a grimpé de 2,2 %.



Aérien : trafic passagers toujours en hausse
Les chiffres ont été publiés ce 21 octobre par le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et par la DGAC. On y apprend que sur le secteur domestique, le trafic est porté par l’essor des liaisons transversales (+6%) alors que les radiales tendent à se stabiliser (-0,6% en cumul sur 2013) après un début d’année fortement orienté à la baisse. Le trafic international qui présente une hausse de 2,6 %, est animé par le dynamisme du marché asiatique (+7 %), en particulier celui de la péninsule arabique. Par contre, le secteur africain demeure incertain «malgré une vigueur affirmée des deux liaisons leaders (Maroc et Algérie)». Le trafic sur l’UE est positif avec une progression de 2,4 %, toutefois des divergences marquées sur les quatre liaisons majeures (repli sur Espagne et Allemagne, croissance sur Royaume-Uni et Italie).

Les compagnies étrangères profitent de la hausse de trafic
La hausse du trafic bénéficie surtout aux transporteurs étrangers alors que les acteurs nationaux sont orientés à la stabilité. «Le différentiel de croissance observé ce mois-ci est le plus élevé de l’année 2013 (5 points contre 2,8 en tendance annuelle. Sur un marché domestique très largement dominé par les acteurs hexagonaux, les compagnies étrangères continuent d’afficher des taux de croissance très intenses)», explique la DGAC dans son étude.
La croissance du trafic profite quasiment à la totalité des principaux aéroports à l’exception de Marseille et Toulouse (qui enregistre un quatrième mois consécutif orienté à la baisse). CDG consolide ses positions et Orly confirme son élan (+3% en rythme annuel). De son côté, Bâle-Mulhouse affiche une croissance à deux chiffres.
Pour le troisième mois consécutif, le nombre de vols contrôlés en France métropolitaine croît. Le recul sur l’ensemble de l’année 2013 continue donc de s’atténuer : il est désormais de -1,1% en valeur cumulée alors qu’il était de -2,4% en juin.