Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aéroport de Bordeaux: +3% au 1er trimestre


Depuis le début de l'année, l'Aéroport de Bordeaux a accueilli plus de 950.000 passagers et atteint +3 % de croissance bien que mars affiche un taux à peine supérieur à celui de mars 2013 (+0,4 %). Malgré une offre de sièges des compagnies légèrement en baisse, la progression des coefficients de remplissage des vols et l'ouverture de nouvelles lignes ont permis de stabiliser le trafic en mars.



crédit ADBM APPA
crédit ADBM APPA
Depuis le début de l'année, le trafic régulier domestique (+2,3 %) profite d'une bonne progression du trafic de la première desserte de l'aéroport : Paris Orly (+7,2 %). Le hub de Charles-de-Gaulle continue de progresser de 1 % sur le trimestre alors que les fréquences ont été réduites de 6 à 5 fin 2013. Les 2 autres lignes importantes en termes de volume, affectées par la grève en mars, enregistrent un léger repli sur le trimestre : Lyon -2,3 % et Marseille -2,9 %.

Le trafic international régulier montre une belle croissance de +5 % depuis début 2014. Pour ce premier trimestre, l'Europe du sud enregistre de bons résultats : Lisbonne (TAP et easyJet) +7,9 %, Madrid (Iberia) +9,8 %, Rome (Air France et Ryanair) +21,9 % et Venise (Volotea) +28,1 %. De très belles performances pour Genève (easyJet) +14,3 %, Charleroi (Ryanair) +34,2 % ou encore Amsterdam (Air France/KLM) +18,5 %. «Fin Mars annonçait le début de la nouvelle saison, le lancement de nouvelles lignes régulières et l'arrivée de trois nouvelles compagnies à Bordeaux (en mai Helvetic Airways vers Zurich, en juin Etihad Regional vers Genève et Turkish Airlines vers Istanbul)», explique l’aéroport de Bordeaux.

Sur les 3 mois, le trafic low-cost poursuit son ascension avec +13,5 % (et +10,8% en mars) et totalisant 300.000 passagers. EasyJet a transporté 180.000 personnes et confirme ainsi sa forte croissance avec +10,6%.

La plate-forme rappelle que «la grève des contrôleurs aériens du 18 mars ainsi que la période d'élections moins favorable aux déplacements de fin de semaine ont eu un impact négatif sur le trafic».b[