Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aéroport de Lyon : les ordinateurs peuvent rester dans les bagages cabines


L'aéroport de Lyon a installé au Poste d’Inspection Filtrage du Terminal 3 un nouvel équipement capable de détecter les explosifs liquides et solides ainsi que les ordinateurs. Avec ce système, les voyageurs d'affaires n'ont plus besoin de retirer les appareils électroniques ou les liquides de leur sac avant leur passage à la sécurité.



La machine baptisée EDS cabine ou Advanced Cabin Baggage Systems (ACBS) peut détecter les explosifs liquides et solides ainsi que les ordinateurs présents dans les bagages. Il n'est donc plus nécessaire de présenter séparément les appareils électroniques ou les liquides transportés lors de son passage au Poste d’Inspection Filtrage du Terminal 3 de l'aéroport de Lyon.

La plate-forme explique: "Une expérimentation de 3 mois a permis d’acquérir des données opérationnelles sur les capacités techniques de la machine et sur les contraintes spécifiques de son utilisation pour les agents de sûreté".

En parallèle, un scanner de sûreté ProVision 2 a été installé pour poursuivre les expérimentations lancées ces derniers mois dans le but, là aussi, de renforcer la sûreté (détection d’explosif) tout en fluidifiant les opérations de contrôle.

Toutes ces expériences rejoignent la dynamique du programme "Vision Sûreté" lancé l’année dernière, conjointement entre Aéroports de Lyon et la DGAC.