Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aigle Azur reporte le lancement de sa ligne Paris - Pékin


La compagnie Aigle Azur devait lancer sa ligne Paris - Pékin le 28 juin prochain au rythme de 3 vols par semaine. Le lancement de la ligne est reporté au mois de janvier 2015 en raison du blocage du survol du territoire russe par les autorités de Moscou.



Cédric Pastour, PDG d'Aigle Azur
Cédric Pastour, PDG d'Aigle Azur
C'est à l'occasion de la signature d'un accord de location pour deux Airbus 330-200 auprès de la société Dubaï Aerospace Entreprise que la compagnie Aigle Azur annonce le report de sa ligne dont le lancement se fera "concomitamment à la mise en ligne de ses Airbus A330-200 en propre". La compagnie est clairement la victime de bisbilles entre Paris et Moscou. Elle fait face "à une position de blocage concernant le survol du territoire de la Fédération de Russie. Selon l’interprétation des autorités françaises, l’accord aérien signé entre les deux pays en juillet 2001 permet de survoler le territoire russe par la route sud, y compris avec un avion affrété en Chine. Pour les autorités russes, le survol de leur territoire ne peut se faire qu’avec un avion immatriculé en France". La mise en place par la compagnie de ses propres appareils pour faire la ligne permettra de contourner l'obstacle.

Dans un communiqué, la compagnie explique que "Aigle Azur ne peut prendre le risque d’être l’otage d’un désaccord entre les deux pays, dans un contexte de relations bilatérales tendues suite à la crise ukrainienne". Cédric Pastour, Président-Directeur Général de la compagnie, dénonce également "l’absence d’avancée dans les négociations entre l’Union Européenne et la Fédération de Russie en ce qui concerne le survol de la Sibérie. Cette situation créant une évidente distorsion de concurrence".

Selon les termes de l'accord signé ce mardi 15 avril, Aigle Azur prendra livraison du premier appareil en décembre prochain ; le deuxième A330-200 rejoindra la flotte de la compagnie en janvier 2015. Ces deux appareils, produits en juin et août 2008, sont équipés de moteurs Pratt & Whitney et seront configurés en bi-classe avec 18 sièges en classe affaires « full flat » et 247 sièges dans la cabine principale. L’introduction de ces nouveaux appareils s’inscrit clairement dans la stratégie de développement du secteur long-courrier annoncée par Aigle Azur : une stratégie renforcée par le partenariat noué en octobre 2012 avec le groupe chinois HNA, qui s’est concrétisé par une entrée de ces derniers au capital d’Aigle Azur à hauteur de 48%.