Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air Asia X quitte Paris le 30 mars prochain


Officiellement, ce sont les taxes C02 mises en place par la Communauté Européenne, additionnées aux taxes passagers imposées à Londres, qui auraient eu raison d'Air Asia X en Europe. La compagnie de Kuala Lumpur annonce qu'elle quittera Gatwick et Paris les 30 et 31 mars.



Air Asia X quitte Paris le 30 mars prochain
Selon la filiale low cost de la compagnie malaisienne Air Asia, "Le coût de ces taxes ne permettraient pas de maintenir un service de qualité aux prix actuellement proposés". Pour certains experts, cet argument permet à Air Asia X de quitter la tête haute le marché européen qui n'aurait pas répondu à toutes ses attentes commerciales. Dans la réalité, les coûts de carburant et la faible demande n'auraient pas permis à la compagnie d'assurer le rentabilité de ses lignes européennes. Ce que démontre ce départ, après une arrivée tonitruante sur les deux marchés, c'est peut être que le low cost ne fonctionne pas sur le long courrier. La compagnie s'était engagée à démontrer le contraire, et elle annonce qu'elle va se concentrer sur son cœur de marché.
AirAsiaX va également fermer ses lignes vers l’Inde (Mumbai et Dehli) expliquant que des problèmes structurels affectent le marché du transport aérien indien et rendent difficile une exploitation rentable des lignes. Les coûts aéroportuaires et les frais d’assistance aux escales sont déjà plus élevés qu’en Australie par exemple et les autorités viennent juste d’approuver une augmentation de 280% sur les taxes d’aéroport à partir d’avril 2012. Pour la compagnie, les lignes vers l’Inde ont également souffert de la décision du Gouvernement malais, en avril 2010, de mettre fin à l’obtention des visas à l’arrivée en Malaisie (visa-on-arrival) et ceci juste après l’ouverture de ces lignes. Ceci constitue un sérieux handicap pour la Malaisie vis-à-vis des voyageurs indiens, lorsque la Thaïlande ou Singapour offrent le service de visa-on-arrival.

Les dispositions pratiques :
• Mumbai -les 4 vols hebdomadaires seront suspendus à partir du 31 janvier 2012.
• New Delhi - les vols quotidiens seront réduits à partir du 22 mars 2012. Au mois de mars, le nombre de vol sera de 4 par semaine.
• Londres - les 6 vols hebdomadaires seront suspendus à partir du 31 mars 2012
• Paris- les 4 vols hebdomadaires seront supprimés à partir du 30 mars 2012.

Pour les passagers ayant déjà réservé des vols après ces dates, AirAsiaX offrira des alternatives, sans coût supplémentaire, afin de limiter les désagréments causés par ces fermetures. La compagnie poursuivra ses vols régionaux vers l'Australie, le Chine, le Japon, la Corée et Taïwan.