Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France a trouvé son patron des ressources humaines.. aux ressources humaines


Faut-il voir le signe de la mise en place d’une direction renouvelée à Air France ? De son passage à Thalès, Alexandre de Juniac a conservé quelques solides attaches… Et des relations. Depuis le 1er février 2012, Xavier Broseta a rejoint Air France où il succédera prochainement à Jean-Claude Cros à la Direction générale des Ressources Humaines et de la politique sociale du groupe. Il sera à ce titre membre du Comité exécutif de la Compagnie.



Air France a trouvé son patron des ressources humaines.. aux ressources humaines
Agé de 45 ans, normalien et énarque, Xavier Broseta a effectué l’essentiel de sa carrière au sein de la Direction des Ressources Humaines du groupe Thales. Il y a successivement occupé les fonctions de DRH du Business Group Composants (2002-2004) et de la division des Systèmes aériens (2004-2008). Depuis 2008, il était DRH International en charge de la zone Asie du sud, Afrique, Amérique Latine, Europe et Moyen Orient. En parallèle à ces postes de DRH opérationnel qui l’ont amené à conduire de nombreuses négociations sociales, il a été chargé de plusieurs missions transverses sur l’attractivité ainsi que sur l’anticipation et la gestion des compétences au sein de Thalès. Il a commencé sa carrière à la délégation à l'emploi du Ministère du travail, où il a été chef de la mission du fonds national de l'emploi (1995-2000), en charge de l’ensemble des politiques d’intervention de l’État en matière de restructurations d’entreprise. Entre 2000 et 2002, Xavier Broseta a été responsable des négociations de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés avec les syndicats représentant les professions libérales de santé. Marié et père de quatre enfants, il est également chargé d'enseignement en ressources humaines à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne.

L'ancien DRH Jean-Claude Cros devient lui conseiller social de Jean-Cyril Spinetta, Président-directeur général d’Air France-KLM, et d’Alexandre de Juniac, Président-directeur général d’Air France. Il sera notamment en charge du management et de la gestion des cadres dirigeants.






1.Posté par Stephane le 02/02/2012 13:47
Il serait le temps qu'Air France s'occupe plus sérieusement de la structure de ses dirigeants. Dans la majorité des cas, un très grand nombre des responsables hiérarchiques, les DRH inclus occupent leurs postes grâce a des bonnes relations, syndicalisme et pas du tout pour leurs capacités et leurs formations. Ainsi les critères d’avancements se basent sur des copinages, sur des belles phrases mais jamais sur des capacités réels de diriger ou de faire du « coaching ». Le plus grave de l’histoire est le fait qu’a partir d’un certain niveau il y a la rotation sur des postes « réservés ».

2.Posté par AFSTEW le 03/02/2012 14:12
Une semaine aprés avoir annoncé le gel des salaires, le gel des embauches et une baisse de la masse salariale...... Air France commence bien, avec l'arrivée d'un nouveau DRH et d'une nouvelle Directrice de la communication. Ces derniers remplacent des cadres qui ne quittent pas l'entreprise mais qui bénéficient de promotions, probablement accompagnées de fortes augmentations!
Quand nos dirigeants montrent l'exemple.......
Si la masse salariale doit baisser en embauchant de si hauts salaires, ce sont encore les mêmes qui devront faire les efforts!

3.Posté par Steph le 04/02/2012 07:51
C'est vrai que l'attitude de la direction d'air france est arrogante. Faites ce que je dis mais je fais ce que je veux. L'ancien DRH était-il si mauvais ? Fallait-il embaucher ailleurs ce qui existait sans doute dans l'entreprise ? Le nouveau Président commence mal son mandat et l'avenir ne risque pas de se simplifier.
Stephane

4.Posté par jahier le 04/02/2012 11:20
..... peut etre est-e, au delà de la mise sur la touche de certains cadres PS en citant entre-autres Mr Brousse ex dir com du PS et à ses heures perdues meteorologiste (af447) ,un renouveau d'une équipe dirigeante vieillissante . Attendons pour juger de toutes manières ils ne peuvent faire pire que la demie-équipe cédante et si la gauche passe gageons que les petits copains rappliquront avec l'aide du CA aux ordres !!!!

5.Posté par Laure le 04/02/2012 22:43
et ces nouveaux arrivants me semblent bien inquietant pour nos emplois....
Laure

6.Posté par paupolemploi le 07/02/2012 20:13
le pb d'air france est de vivre au dessus de ses moyens
désolé mais faut atterir

après c 'est pas avec des anciens qui n'ont pas su faire au bon moment qu'il faut construire l'avenir (si vous en souhaitez encore un)

mieux vaut mettre un ancien sur la touche en essayant de l'utiliser au mieux (car au fond il n'a sans doute pas que démérité et il sera peut-être utile par la suite pour son expérience) que de le laisser à moitié aux manettes en capacité de mettre des peaux de banane aux nouveaux (c'est simple à comprendre non ?

après vous êtes d'accord ou pas (mais c'est pas le pb de fond).

et les élections (quelque soit le résultat) n'y feront pas grand chose a priori

pour ce qui est du caractère inquiétant, mieux vaut se fier aux faits passés (plutôt positifs au final concernant ces deux protagonistes)

mais à chaque entreprise ses problématiques à vous de faire que la suite soit favorable d'abord économiquement (c'est l'urgence) puis socialement

7.Posté par rebelote le 12/02/2012 16:01
AF est un nid de consanguinite.ceux qui s'y trouvent et surtout les hauts dirigeants ne supportent pas le renouvellemnt des élites .Prêts à tout ceder aux syndicats pour se maintenir et en faire des alliers objectifs contre l'envahisseur!; Leur priorité, rester dedans comme un vers dans le fruit. faisant echec a toute tentative de restructuration. Christian Blanc en avait subi l'experience mais il a tenu bon ; il a reussi a redresser l'entreprise; mais patatras; Elections, la majorité change et les vers en embuscade ont retrouve leur fruit;Quel dommage pour une si belle entreprise pleine de potentialite;

8.Posté par jahier le 13/02/2012 15:09
..... @rebelote ,, tuy n'as pas suivi l'affaire du temps de BLANC , qui à de suite trouvé un allié de poids en se con-cubinant avec GENOVES du syndicat FO . (de meme que Spinetta a fait la courte échelle à CABRERA de la CFDT ) résultat: subventions et et argent pour le CCE , et l'amicale sportive ( 1 milliard de centimes dont 700 millions de subventions diverses et variées ) Blanc a cede, vendu VISIT FRANCE à Genoves à l'issue de son mandat . Air France sera à vendre au plus offrant sous 5 ans , et le patrimoine du CCE sera vendu à d'anciens syndicalistes reconvertis au tourisme ;;; Amicalement