Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air Transat doit dédommager ses clients en cas de vol avancé de plus de 45 min


Pour l’Office des transports du Canada, les retards et les avances entraînent les mêmes responsabilités pour les compagnies aériennes. L’organisme a ainsi estimé qu’Air Transat devrait offrir une compensation à ses clients si elle avançait un vol de plus de 45 minutes.



Air Transat doit dédommager ses clients en cas de vol avancé de plus de 45 min
Si Air Transat avance un vol de plus de 45 minutes, elle doit proposer un dédommagement ou une alternative de voyage aux clients qui ne peuvent se plier à ce nouvel horaire. L’Office des transports du Canada, saisi par le défenseur des droits des passagers Gabor Lukacs, a rendu cette décision le 22 août 2013. Il estime que les règles du transporteur n'étaient pas raisonnables et équilibrées «De tels devancements peuvent avoir une incidence aussi négative sur ces passagers que dans le cas de passagers qui sont touchés par des retards de vol», a ajouté l’institution. «Les sociétés aériennes ne peuvent fuir leurs responsabilités si elles ont causé des délais ou si elles ont modifié de façon substantielle un service qu'elles ont avaient promis de fournir lorsque vous avez acheté le billet», a déclaré Gabor Lukacs. Le transporteur a indiqué qu’il suivrait la décision de l’OTC et modifierait son règlement d’ici le 23 septembre 2013.