Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Airbus réduit la cadence de production de l'A380


Si les commandes de moyen-courriers ont été nombreuses depuis le début du salon de Farnborough, l'A380 reste à la traîne. Face à un carnet de commandes de superjumbo toujours maigre, Airbus a décidé de baisser la cadence de production du gros porteur.



L'A380 attire les regards sur les aéroports ou les salons aéronautiques... mais beaucoup moins les commandes. Airbus a annoncé qu'il allait réduire le rythme de production du gros porteur. L'avionneur sortira de ses usines un A380 par mois à partir de 2018 au lieu d'au moins deux appareils par mois. Dans son communiqué, il précise que l'objectif de cette mesure est d'être «en ligne avec les prises de commande actuelles».

Par ce biais, l'entreprise a également plus de temps pour décider entre le développement d'une version améliorée ou l'arrêt définitif de ce programme qui avait atteint l'équilibre d'exploitation l'année dernière. Tom Enders, PDG d'Airbus Group, a indiqué qu'il espérait relever la production d'A380 «d'ici un an ou deux».

Au total, l'avionneur a enregistré 319 commandes pour le superjumbo et livré 193 appareils. Lors du lancement du programme, la société tablait sur 1200 commandes en 20 ans.