Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


American licencie un steward stagiaire car il était interdit de vol par la TSA


En mai 2013, un steward stagiaire d’American Airlines a été arrêté car la justice américaine lui reprochait d’avoir émis 8 fausses alertes à la bombe envers des vols d'United. American a découvert en même temps que l’agent de cabine en formation était aussi sur la liste des personnes interdites de vol de la TSA.



American licencie un steward stagiaire car il était interdit de vol par la TSA
Entre octobre 2012 et janvier 2013, Patrick Cau, 40 ans, a appelé 8 fois United Airlines pour indiquer que des bombes avaient été placées dans ses avions. Le quadragénaire a été arrêté et est poursuivi pour ces faits. Au moment de son arrestation en mai dernier, l’homme était très près du monde aérien qu’il avait hautement perturbé quelques mois plus tôt : il suivait une formation chez American Airlines pour devenir steward. En apprenant son passé mais également son inscription sur la liste des personnes interdites de vol, la compagnie de Fort Worth l’a licencié. Une enquête a révélé qu’il était présent sur la liste de la TSA sous le nom de Patrick Kaiser, une autre identité qu’il utilise.
Patrick Cau qui plaide coupable, sera devant la justice la semaine prochaine. United Airlines assure que les menaces de l'homme, provoquant annulations et retards, lui ont fait perdre 268 000 dollars. Dans un accord, l'accusé a accepté de verser 250 000 dollars au transporteur pour le dédommager. Il risque également jusqu’à 5 ans de prison.