Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Barcelone El Prat veut séduire les compagnies du Golfe


Offrir une alternative économique au Sud Ouest de la France et développer la Catalogne, voilà les deux objectifs d’Emirates qui va sensiblement développer son escale de Barcelone. C’est le Gouvernement Catalan lui-même qui a confirmé l’arrivée d’un hub à Barcelone El Prat.



Lancé à l’été 2012, le vol Barcelone/Dubaï assuré en A380 depuis le début 2014, est un succès. Pour concrétiser ce développement, un second vol vers Dubaï sera proposé en 2015 via l’un des 777 attendus par la compagnie, et un projet de vol vers l’Amérique du Sud, via Barcelone, serait même à l’étude chez Emirates… À condition de disposer des droits de trafic. Une négociation serait en cours mais rencontrerait quelques difficultés politiques.

Ce n’est pas le cas pour Qatar Airways qui augmentera ses fréquences dès la mi-novembre prochain avec 10 vols vers Doha contre 7 aujourd’hui. On voit bien ainsi que Barcelone compte s'ouvrir aux compagnies du Golfe, mais ce ne sont pas les seuls objectifs de la plate-forme espagnole. L'arrivée d’Aeromexico sur le tarmac d’El Prat intéresse tout autant le tissu économique catalan. La compagnie mexicaine devrait proposer une liaison directe entre Mexico et Barcelone d’ici quelques mois. Ce serait une réouverture de ligne que les 80 000 passagers potentiels attendent avec impatience. La décision finale sera prise fin décembre. Autre discussion en cours : la liaison Barcelone/Sao Paulo avec Latam. « De simples discussions », dit-on en Espagne.