Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 16 Février 2010

Baromètre DéplacementsPros & Mondial Assistance de janvier 2010


Voyage d’affaires : une petite baisse de moral ?


Le constat est sans appel, janvier n'aura pas été un très bon mois pour les dépenses en matière de voyage d'affaires. Si la plupart des personnes interrogées avouent que le niveau de voyages a relativement peu baissé par rapport à janvier 2009, tous constatent qu'en valeur, le recul est de l'ordre de quatre à 7 %.



Baromètre DéplacementsPros & Mondial Assistance de janvier 2010
« Ce qui est le plus inquiétant, c’est que la crise est encore là et bien là dans le quotidien des Travel managers et des chargés de voyage », remarque notre sociologue Alain Joyet. « On constate que les demandes de réduction du budget se poursuivent et que pour beaucoup de directions financières, le voyage reste encore un foyer de dépenses à améliorer en permanence ». Contrairement au mois dernier (décembre 2009), on remarque que les prévisions pour les mois à venir sont mauvaises. Plus de 70 % des les interlocuteurs interrogés constatent que les prévisions de voyages sont à la baisse pour février, mars et avril, des mois traditionnellement plutôt forts en terme de déplacements professionnels. Autre intéressant constat souligné par notre spécialiste : « L'image tarifaire du train se dégrade de mois en mois. Nous l'avions déjà abordé en novembre dernier, mais il faut constater que pour la quasi-totalité des personnes interrogées, les tarifs sont trop complexes, inadaptés aux besoins, et incompréhensible en termes de variations ». Terminons cette analyse globale du Baromètre de janvier 2009 sur un point positif : malgré la dégradation des conditions de voyage, les collaborateurs sont prêts à voyager beaucoup plus si l'entreprise le leur permet.

Diriez-vous qu'en Janvier 2010, et par rapport à Janvier 2009, votre volume de voyage a été : A la baisse : 58 %

  • A la baisse : 58 %
  • Quasiment identique à l'an dernier : 32%
  • Supérieur à l'an dernier : 10 %


Alain Joyet : c'est l'une des sources d'étonnement du Baromètre de janvier 2010. Traditionnellement, janvier est un mois fort en contacts commerciaux internationaux. Pour autant, on constate que le volume de voyage n'est pas au rendez-vous et que la tendance à la baisse est généralisée. Il est difficile d'expliquer ce qui a conduit les entreprises à freiner leurs dépenses en matière de déplacements professionnels. On pourrait tenter une explication en disant que les prochains mois, plus forts en matière de salon et d'expositions internationales, ont concentré toute l'attention des les entreprises. Prudence cependant car on le verra plus loin, les prévisions de moyen terme restent également assez mauvaises dans l'esprit des personnes interrogées. Peut-on pour autant parler d'une crise véritable ou simplement d'une prudence en ce début d'année ? Difficile à dire.

Diriez-vous qu'en janvier 2010 vos dépenses voyages d'affaires, à périmètre identique, sont :

  • Inférieures à l'an dernier : 64%
  • Egales à janvier 2009 : 32 %
  • Supérieures à janvier 2009 : 4%


Alain Joyet : Rien de bien surprenant dans ces chiffres qui viennent appuyer la question précédente. Pour autant, on constate en trois mois que la baisse moyenne des dépenses en matière de voyage d'affaires est plutôt constante. Les entreprises ont fait le choix de renégocier leurs dépenses et pour beaucoup, la baisse de qualité en matière de déplacements professionnels explique aujourd'hui cette baisse régulière des dépenses. On estime qu'elle devrait se poursuivre encore pendant quelques mois, le temps de mesurer les effets des mesures d'économie engagées.

Vos prévisions de dépenses pour février 2010, vous semblent:

  • Inférieures à février 2009 : 30 %
  • Egales à février 2009 : 59 %
  • Supérieures à février 2009 : 11 %


Alain Joyet : Rien ne bouge, serait-on tenté de dire. Janvier est un mois plutôt médiocre et février, avec son lot de vacances scolaires, ne devrait pas voir un sursaut en matière de déplacements professionnels. On peut cependant remarquer que pour la plupart des personnes interrogées, le niveau étal des dépenses confirme bien que le volume de voyage d'affaires devrait être identique d'une année sur l'autre.


Diriez vous que le prix moyen de l'aérien en janvier 2010, par rapport à janvier 2009, est :

  • A la baisse : 61%
  • Quasiment identique à l'an dernier : 24 %
  • Supérieur à l'an dernier : 15 %


Alain Joyet : Il y a un véritable écart entre le ressenti et la réalité du marché. D'un côté, les compagnies aériennes font état d'une légère augmentation du prix moyen. De l'autre, les Travel Managers et les chargés de voyages constatent que le prix du transport aérien est plutôt en baisse d'une année sur l'autre. Il faut dire qu'Air France n'a pas encore totalement déployé sa nouvelle politique tarifaire court et moyen courrier et que janvier est resté un mois fort en termes de promotions chez les compétiteurs présents en France. L'une des entreprises interrogées nous a même adressé la copie d'offres commerciales vers l'Inde et la Chine à des prix qui n'avaient jamais été vus auparavant. Cette situation confirme bien l'agressivité commerciale des transporteurs et expliquerait au final le constat fait par nos témoins : une baisse réelle de leur investissement aérien.

En janvier 2010 vous avez :

  • Plus utilisé le train qu'en janvier 2009 : 51 %
  • Utilisé le train ni plus ni moins que l'an dernier : 37 %
  • Moins utilisé le train qu'en janvier 2009 : 12 %


Alain Joyet : C’est un constat qui ne change pas de mois en mois. Le train est une valeur sûre pendant la crise. On va chercher des clients plus proches de chez soi et c’est, de fait, l’outil idéal. Autre constat, le faible prix des voyages en train explique leur succès chez les voyageurs qui trouve, en règle générale, le rail moins fatiguant que l’avion.

Diriez-vous que les tarifs du train sont :

  • Simples à comprendre : 12 %
  • Complexes et difficiles à comprendre : 41 %
  • Trop compliqués : 47 %


Alain Joyet : Voilà bien un leitmotiv exprimé en permanence par les professionnels du voyage d'affaires. En intégrant des niveaux de yield management élevés et peu compréhensibles, le foisonnement des tarifs conduit à une réelle difficulté d’appréciation des coûts. Rien de pire pour un acheteur. La SNCF a promis une simplification des tarifs. Wait and see.

Si vos voyageurs pouvaient en décider, ils... :

  • Limiteraient fortement leurs déplacements : 6 %
  • Ne changeraient rien à leur rythme de déplacements : 54 %
  • Voyageraient beaucoup plus : 40 %


Alain Joyet : Voilà sans doute la meilleure nouvelle de ce baromètre, la volonté et l'attente des voyageurs en matière de déplacements professionnels. Il semblerait bien que l'ennemi la crise, ni les contraintes ni même la fatigue des fameux voyages d'un jour n'ébranle leur volonté de bouger. Si visiblement, tous sont prêts à voyager plus, remarquons quand même qu'une grande majorité trouve que leur rythme de déplacements actuels est largement suffisant. Reste à convaincre les 6 % qui ne veulent plus bouger : sans doute ceux qui ont été le plus victime des restrictions mises en place en 2009

Votre sentiment global en ce début d'année ?

La crise est quasiment finie : 11 %
La crise est stabilisée, on en voit le bout : 9 %
La crise est encore là, les marchés sont tendus : 80 %


Alain Joyet : Un résultat sans appel qui ne laisse pas de place au doute. La crise est là et bien là, c'est le constat des Travel managers et des chargés de voyage. Sans doute un sentiment diffus fortement associé aux demandes d'économies formulées par les directions financières ou la direction générale de l'entreprise. Cette tendance, que l'on avait déjà perçue au mois de décembre, semble se poursuivre pour janvier 2010 et laisse peu de place à l'optimisme. Mais force est de remarquer que peu d'indicateurs du voyage d'affaires sont passés au vert ces dernières semaines, c'est sans doute ce qui explique l'attentisme économique et la crainte des acheteurs pour leur budget 2010.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.