Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Boeing transforme de l'huile de cuisson usagée en biocarburant en Chine


Le secteur aérien étudie de plus en plus les solutions eco-responsables. Au lendemain du vol eco-friendly d'Air France, Boeing a ouvert une usine à Hangzhou pour transformer l’huile de cuisson usagée en biocarburant durable pour l’aviation. Ce projet, lancé en partenariat avec la société chinoise COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), devrait permettre de produire 1,8 milliard de litres de biocarburant par an.



C'est un projet-pilote, baptisé "China-U.S. Aviation Biofuel Pilot Project", qui a pour objectif du projet d’évaluer la faisabilité technique et le coût de production de volumes de biocarburant plus importants. Le site de Hangzhou travaillera à éliminer les déchets que contient l’huile usagée et convertir l’huile obtenue en combustible aéronautique au rythme de 650 litres par jour. «Grâce à la collaboration étroite et continue entre Boeing et COMAC, notre industrie progresse face à des défis environnementaux qu’aucune entreprise, aucun pays, ne peut résoudre seul», a déclaré Ian Thomas, président de Boeing China. «Ce partenariat mutuellement profitable nous permet d’identifier des solutions novatrices pour aider l’industrie aéronautique chinoise et bâtir un avenir durable».
Boeing rappelle que les biocarburants produits de manière durable permettent de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 50 à 80 % par rapport au kérosène tout au long de leur cycle de vie. Et si les compagnies aériennes émettaient sur le billet le CO2 ou le Nox émis pendant un voyage, les entreprises pourraient intégrer de façon plus fiable leurs déplacements professionnels dans leur bilan annuel du développement durable.