Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Brussels Airlines n'aura pas recours aux licenciements


Brussels Airlines a annoncé le 7 décembre 2012 être parvenir à un accord social avec ses salariés, basé sur des mesures structurelles et temporaires. Ce consensus, nécessaire pour réduire les coûts de production de l’entreprise en difficultés, n’aura pas recours aux licenciements.



Brussels Airlines n'aura pas recours aux licenciements
Brussels Airlines et ses partenaires sociaux représentant les pilotes, le personnel de cabine et le personnel au sol (y compris la maintenance) de la compagnie belge ont conclu un accord mettant ainsi un terme à des négociations souvent tendues. L'accord signé devrait permettre entre 16 à 20 millions d’euros d’économie et un retour à la rentabilité à partir de 2014.
En ligne avec le plan «Beyond 2012-2013», le texte prévoit des mesures structurelles et temporaires tout en sécurisant au maximum l'emploi. «Nous voulons garder tout monde à bord» a déclaré Bernard Gustin, CEO de la compagnie. «Il y aura toutefois des départs en retraite», a-t-il ajouté selon Trends.be. «Les pilotes qui ont atteint l’âge de 55 ans cette année peuvent y accéder», a-t-il expliqué.
Les autres points négociés prévoient une augmentation de la productivité sur le réseau européen et le réseau long-courrier «en ligne avec les objectifs économiques fixés au début du processus», explique le communiqué, une adaptation des opérations à la saison d’été et d’hiver ainsi que «des heures de travail et de repos concurrentielles».
De plus, les employés ont accepté temporairement un régime de travail à temps partiel ainsi qu’un gel des salaires en gardant les barèmes au même niveau jusqu'en 2015.