Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 23 Juin 2014

Brussels Airport atterrit plus vert



Belgocontrol a mis au point un procédé permettant aux avions d’atterrir en descente continue à Brussels Airport. Ce type de "Continuous Descent Operations (CDO)" est présenté comme beaucoup plus écologique que les atterrissages en palier. La procédure qui entrera en vigueur le 26 juin est développée en collaboration avec Brussels Airport, Brussels Airlines et d'autres compagnies aériennes.



L’espace aérien belge est l’un des plus denses et des plus complexes de toute l’Europe. Face à ce trafic aérien intensif, les compagnies aériennes attendues à Brussels Airport. effectuent des atterrissages en palier ce qui requiert plus de puissance des moteurs. Mais les transporteurs pourront adopter une autre méthode à partir du 26 juin 2014, en suivant une pente descendante constante. Cet atterrissage écolo nécessite moins de puissance des moteurs et une consommation moindre. La technique baptisée Continuous Descent Operations (CDO) a été testée en détail en 2011 sur Brussels Airport en collaboration avec Brussels Airlines, Thomas Cook Airlines, DHL et Singapore Airlines Cargo. Les essais ont montré qu'en moyenne, un moyen-courrier consomme 50 kg de carburant en moins et rejette 160 kg de CO2 en moins. Le bruit des moteurs a diminué de 2 dB(A) à une distance de 15 kilomètres autour de l’aéroport. Pour les long-courriers, les chiffres atteignaient 100 kg de carburant, 315 kg de CO2 et 3 dB(A). «Une réduction de rejet de CO2 de 315 kg est comparable aux émissions d’une voiture moyenne lors d’un voyage de 2.000 km», ajoute Belgocontrol.

Les transporteurs atterrissant à Brussels Airport pourront se poser en CDO sur les pistes d’atterrissages 25L, 25R et 19. L'entreprise publique chargée du contrôle du trafic aérien belge précise que «la situation du trafic doit le permettre à ce moment car il faut toujours garantir une distance suffisante entre les avions. Cela signifie que certainement la nuit, on pourra généralement atterrir en CDO».