Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Brussels Airport: l'aide annoncée tarde à arriver


La commission européenne avait annoncé fin février qu’elle allait étudier le mécanisme d’aides mis en place sur Brussels Airport par le gouvernement fédéral belge. Cette annonce semble avoir refroidi les autorités. Selon le journal l’Echo, l’arrêté royal prévoyant l'octroi d'une aide annuelle fédérale de 19 millions d'euros tarde à être publié au Moniteur belge. Elle devait servir à financer des infrastructures de sécurité pour la plate-forme .



Le gouvernement belge avait annoncé en décembre dernier qu’il allait verser une aide à Brussels Airport pour financer les frais de sécurité (pompiers, services de sécurité, etc). Cette enveloppe de 19 millions d’euros est une aide indirecte pour les compagnies aériennes belges en difficulté : Brussels Airlines, JetairFly et Thomas Cook. Mais le subside annuel n’est toujours pas arrivé dans les caisses de la plate-forme. L’arrêté royal qui permettrait l’application de la mesure n’est toujours pas paru dans le Moniteur, le journal officiel belge. Selon l’Echo, l’annonce d’une enquête sur le mécanisme d’aide publique par la Commission européenne aurait joué un rôle dans ce retard. Le journal remarque également que l'Inspection des Finances et du Service de Régulation de l'Aéroport de Bruxelles-National se montrerait également réticente. Pour sa part, Brussels Airport avait déjà inscrit une grande partie de l’aide (15 millions d'euros) dans son bilan 2013.