Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Combien de temps à l’avance faut-il acheter ses billets d’avion ?


A en croire l’étude de liligo.com, les voyageurs d’affaires auront bien du mal à profiter des meilleurs prix sur les billets d’avion sans utiliser les offres corporate... A moins d’être très très prévoyants ou organisés, aussi bien pour les court-courriers et les vols internationaux. Mais en dehors des salons, qui connait ses rendez-vous professionnels 8 mois à l'avance ??



Combien de temps à l’avance faut-il acheter ses billets d’avion ?
Liligo.com a étudié les prix des billets pour des vols court-courriers (Londres, Rome, Venise, Milan, Francfort, Berlin, Madrid, Barcelone, Amsterdam) au départ de Paris sur 9 mois pour les vols du 20/04/11 au 27/04/11, du 20/02/12 au 27/02/12 et du 20/12/12 au 27/12/12 sur son site. L’entreprise conclut que quelque soit le mois de départ, il convient de prendre ses billets entre 3 et 5 mois à l’avance pour être certain d’obtenir les meilleurs prix. Elle remarque également que les tarifs commencent à augmenter fortement 2 mois avant le départ surtout pour les périodes touristiques (Noël et vacances scolaires). Toutefois, le site conseille «Il est inutile de s'y prendre trop tôt, car les compagnies low-cost n’ouvrent pas leurs ventes aussi longtemps à l’avance que les compagnies régulières».

Pour les moyen-courriers (Agadir, Marrakech, Tunis), il conseille d’effectuer sa recherche en moyenne 5 à 6 mois à l’avance. «3 mois avant le départ envisagé, les prix augmentent tous, plus ou moins rapidement en fonction de la période et de la saison», ajoute le site

Et sur les long-courriers (New-York, Bangkok), les meilleurs tarifs sont disponibles en moyenne 8 mois avant le départ pour être certain de bénéficier des meilleurs tarifs. «Sur ces destinations lointaines les prix augmentent généralement de manière constante tout au long de l’année». De plus, la saisonnalité est un facteur d'évolution des prix qui explique qu'il est parfois possible (mais cela reste peu fréquent), de trouver des billets de dernière minute moins chers que 9 mois plus tôt.

Le site remarque aussi que sur certaines destinations, la saison et le climat influencent beaucoup l'évolution des prix des billets. Un phénomène très sensible sur les destinations «froides» en période hivernale. C'est par exemple le cas de New York.