Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Delta déroute un vol à cause d’une passagère First ivre


Certaines compagnies mettent en place des zones sans enfant afin d’assurer le calme à leurs clients. Mais les passagers "haute contribution" peuvent parfois être plus indisciplinés que des bambins. Le vol Delta New York-Shanghai via Détroit du 18 août 2013 a été obligé de se dérouter vers Anchorage à cause d’une voyageuse en Première classe. Ivre, elle avait un comportement agité et désagréable envers les passagers ainsi que l’équipage.



Delta déroute un vol à cause d’une passagère First ivre
Stéphanie Heizmann Auerbach, propriétaire de l’entreprise de mode Stéphanie & Co, a fortement perturbé le vol Delta New York-Shanghai via Détroit où elle était installée en Première, le 18 août 2013. La passagère qui avait bu 5 verres de vin blanc et pris de l’alcool dans le galley sans avertir les hôtesses, s’est rapidement montrée discourtoise envers les personnes à bord. Elle parcourait l’allée en criant des grossièretés et grimpait sur les sièges. Elle a également importuné une de ses voisines qu’elle voulait obliger à porter un de ses bracelets. Lassé par son comportement, un agent de bord lui a remis une notice indiquant qu’elle ne suivait pas les consignes du personnel. Au lieu de se calmer en recevant cet avertissement, la perturbatrice a utilisé le document pour frapper l’employé. Le commandant de bord a alors décidé de dérouter son avion vers Anchorage pour faire arrêter la passagère. Elle est détenue à la prison pour femme Hiland Mountain et poursuivie pour son comportement, selon le journal Anchorage Daily News. Les deux enfants de la passagère qui étaient également à bord, ont été autorisés à continuer leur voyage car leur père pouvait les récupérer à l’aéroport de Shanghai à leur arrivée.