Des sénateurs américains partent en guerre contre les charges aériennes « ridicules »

Si un membre du congrès américain souhaite réglementer la taille des sièges, deux sénateurs partent en guerre contre les surcharges. Ils ont proposé le texte Forbidding Airlines from Imposing Ridiculous Fees Act (FAIR) pour mettre un terme aux charges additionnelles excessives.

Après avoir découvert que 3 des 8 compagnies américaines avaient augmenté le prix des bagages enregistrés de 64% entre 2009 et 2014, les sénateurs Ed Markey et Richard Blumenthal ont décidé de mettre de l'ordre dans les surcharges demandées par les transporteurs aériens. Leur texte Forbidding Airlines from Imposing Ridiculous Fees Act (FAIR) prévoit que les compagnies ne puissent pas réclamer des surcharges pour les annulations/modifications de billets ou l'enregistrement d'une valise qui "ne sont pas raisonnables et proportionnelles" au coût du service, comme celui du traitement du bagage ou de l'agent de la billetterie.

Ed Markey a expliqué: "Les compagnies ne devraient pas être autorisées à surcharger des passagers captifs simplement parce qu'ils ont besoin de changer leur vol ou enregistrer une paire de sacs". Il estime qu'il n'y a pas "de justification pour faire payer aux consommateurs des frais de 20 dollars pour revendre un billet 150 dollars qui a été annulé à l'avance".

Les deux élus sont soutenus par plusieurs associations de consommateurs comme Business Travel Coalition, National Association of Airline Passengers, Consumer Action, Airlinepassengers.org ainsi qu'U.S. Public Interest Group.