Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 21 Octobre 2014

Exclusif : un ESTA à la française verra-t-il le jour ?



Au moment même où l’on discute budget, une idée revient sur la table du Ministre du Tourisme : proposer une autorisation électronique d’entrée sur le territoire français pour les vols en provenance de pays non européens, exemptés de visas pour entrer sur le territoire national.



Bien évidemment, pas question d’appliquer cette mesure aux entrées routières ou ferroviaires. Ce document ne concernerait pas non plus les voyageurs en provenance de pays européens, libres de circuler comme bon leur semble dans la communauté. Alors, le jeu en vaut-il réellement la chandelle ? Selon notre informateur au Ministère du Budget, la numérisation du système (comme aux USA ou au Canada) faciliterait l’obtention du document et serait associée à un paiement en ligne, entre 8 et 10 euros. Ces sommes seraient réinvesties dans la communication de la France à l’étranger et dans des actions de formation touristique sur le territoire national et dans les DOM TOM.

Seule inconnue, les voyageurs étrangers qui entrent par un pays et arrivent en France via un autre état membre de la communauté européenne ? Impossible dans ce cas de leur demander une autorisation d’entrée alors que les frontières sont ouvertes. L'idée serait alors simple : imposer aux TO organisateurs une taxe d'entrée globale. A la seule condition qu'elle soit validée par Bruxelles. Délicat.

Pour l’heure, Laurent Fabius trouverait l’idée sans intérêt, complexe et peu avantageuse pour l’image de la France. Mais le projet reste dans les cartons et fera l'objet d'une étude détaillée ces prochains mois.