Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


FastJet en désacord avec le propriétaire de Fly540


Des nuages s’amoncellent dans le ciel africain pour FastJet. Les tensions entre la jeune compagnie et le propriétaire de Fly540 sont de plus en plus visibles. Une situation qui pourrait remettre en question la prise de contrôle de l’entreprise par la nouvelle low-cost africaine, déjà interrompue en juin après un premier désaccord.



FastJet en désacord avec le propriétaire de Fly540
Don Smith, propriétaire de la compagnie kényane Fly540, avait accepté de vendre une grande partie de ses actions à FastJet. Mais il semble peu satisfait de son acquéreur, assurant qu’il n’a pas payé les dettes de la compagnie comme il s’était engagé à le faire, et lui devant toujours 1 million de dollars en action. Le désaccord bloque la finalisation de la prise de contrôle depuis plusieurs mois. Le transporteur africain du fondateur d’EasyJet a donc fait appel à la Haute Cour pour achever la transaction. Mais Don Smith n’a pas dit son dernier mot, il a écrit au CEO de FastJet par l’intermédiaire de ses avocats. Il lui demande de détailler les dettes de Fly540, selon le journal City AM. De plus, il assure s'être rendu en février à Londres pour participer à une médiation et avoir découvert à son arrivée que la direction de FastJet était partie en Afrique du Sud, où elle tente de reprendre un autre transporteur, immobilisé au sol, 1time.. Une affaire à l'africaine ?