Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 4 Janvier 2011

"Honte à Roissy", déclare Jacqueline Grapin



Pas très contente, la Présidente des conseillers du Commerce extérieur de la région de Washington. Dans une tribune libre publiée par le quotidien le Monde, elle fustige l'incompétence de la plateforme aéroportuaire parisienne et souligne la longue liste de dysfonctionnements.



"Honte à Roissy", déclare Jacqueline Grapin
Une phrase résume à elle seule sa colère : "Aéroports de Paris (ADP) ont une si mauvaise gestion qu'ils deviennent un vrai handicap pour l'économie française. Ne parlons pas de l'incapacité récente de gérer le trafic par 5 cm de neige et de la pénurie de produits de dégivrage". Et de se lancer dans des constats précis et clairs qui feraient démissionner le premier patron d'aéroport venu. "Il est scandaleux que de telles insuffisances mettent en difficulté .... ceux qui gagnent leur vie en voyageant en temps normal. Mais cela n'est pas permanent, puisque cela dépend du temps. Ce qui est permanent, c'est la dissuasion au tourisme et au commerce extérieur telle qu'elle s'exerce sous la haute autorité des services de douane et de police au départ de Paris".

Dans une diatribe argumentée et qui ne souffre d'aucune contradiction, Jacqueline Grapin pose une question " Comment se fait-il que les aéroports de Singapour, Dubaï et autres réussissent à évacuer dans l'ordre des milliers (millions) de personnes, alors que les aéroports de Paris en sont incapables. Leur taxe aéroportuaire est pourtant l'une des plus élevées au monde, et leurs ingénieurs conçoivent à l'étranger certains des plus beaux aéroports (Narita, Kuala Lumpur) ?. Enfin, elle conclut dans un jugement sans appel : " La pratique de l'aéroport Charles-de-Gaulle est devenue une sinécure désormais connue du monde entier. Au terminal 1, les avions de la compagnie United voient leur départ retardé en raison du bouchon qui existe à la fois à l'enregistrement et au contrôle de police "tous passeports" qui passe par un interminable quadruple serpentin de passagers debout, dans une attente qui peut durer une heure".

Lire le texte complet ici]



1.Posté par serge le 05/01/2011 08:43
Je suis bien d'accord avec cette personne et il semble assez incroyable qu'aucun politique ne proteste contre la gestion désastreuse de l'aéroport de CDG qui est une des principales portes d'entrée des touristes en France!!
Effectivement, dans un pays normal, les dirigeants auraient été démis de leurs fonctions.
Qu'attendons nous??

2.Posté par Lukrecya Skarbinska le 20/01/2011 14:50
Malheureusement, CDG reflète ni plus ni moins que l'administration française dans son ensemble. Dès qu'il s'agit d'être efficace et rapide, elle ne l'est... que dans ses sanctions !

3.Posté par JG le 30/01/2011 21:22
rappellons qu'à Orly, Orly rail s'arréte à 23h alors qu'il fonctionne sans conducteur et que le RER B pourrait amener ou emmener les passagers et divers personnel.